Actualités

BAGNOLS Les collégiens de 5ème sensibilisés aux dangers d’internet

Lors de l'opération, jeudi matin au collège Gérard-Philipe de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Lors de l'opération, jeudi matin au collège Gérard-Philipe de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

« Qui a un compte Facebook ? » La question du principal du collège Gérard-Philipe de Bagnols Stéphane Gerland était destinée aux élèves de classe de 5ème présents dans la salle. A 12 ans, alors que le réseau social n’est pas destiné aux moins de 13 ans, un bon tiers de l’assistance lève pourtant la main.

Une raison de plus, s’il en fallait une, de justifier cette matinée de jeudi consacrée à une opération de sensibilisation sur les dangers d’internet dans le cadre de la semaine de la sécurité.

« Sur internet, tout n’est pas net »

Il faut dire que même si ces enfants sont des « natifs » de l’internet, « ils n’ont pas forcément les codes et ne connaissent pas les règles et les lois sur internet », explique le principal-adjoint du collège Jérôme Bassier. Une problématique qui touche les enfants de plus en plus jeunes, et qui s’invite de plus en plus au collège. « Internet génère un nombre croissant de problèmes qui commencent en dehors de l’établissement, sur les réseaux sociaux », poursuit le principal-adjoint, pointant du doigt notamment le « harcèlement, les menaces, les moqueries. » Autant de comportements « contre lesquels il est difficile de lutter, le fait d’avoir un policier pour nous aider donne beaucoup plus de poids à la démarche », note Jérôme Bassier.

C’est que l’opération est assurée par un policier, le directeur du Centre loisirs jeunesse de la police nationale Stéphane Fregiers. Dans un exposé complet d’une durée d’une heure, le policier donnera les clés du web aux (pré)adolescents : « surfer en gardant l’esprit critique, télécharger dans le respect du droit d’auteur, penser au fait que communiquer sur internet engage votre responsabilité et se tourner vers un adulte responsable face à une infraction. »

Justement, question infraction, Stéphane Fregiers a lourdement insisté sur les sanctions pénales qui concernent les délits commis sur internet aussi, à commencer par le harcèlement. A en juger par leurs réactions, on peut imaginer que la plupart des élèves n’en avaient pas conscience… Idem pour la mise en ligne de données : « faites bien attention à vos informations personnelles, quand vous mettez une information sur internet, elle n’est plus à vous et peut être réutilisée de manière infinie. »

Les 180 élèves de 5ème et les deux classes ULIS de l’établissement sont passés par cette sensibilisation. Pas un luxe quand on sait que « la majeure partie des élèves a déjà un smartphone », affirme le principal-adjoint, même si les téléphones doivent rester éteints et au fond du cartable dans l’enceinte du collège.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité