A la uneNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Les Crocos, leur panache et nos espoirs

Renaud Ripart, premier rempart défensif et toujours précieux Photo Archives Anthony Maurin).
Renaud Ripart, remplaçant et Rachid Alioui, premiers remparts défensifs (Photo Archives Anthony Maurin).

Pour le compte de la 13ème journée de Ligue 2, le Nîmes Olympique se déplaçait à Valenciennes afin de tenter d’enchaîner les succès. Score final: 1-2!

Pas de superstition pour les Crocos qui voyagent plutôt bien depuis quelques mois maintenant. Une faim de loup et une envie furieuse de grimper sur la boite, ce podium virtuel qui n’est qu’à deux unités des espoirs nîmois. Enfin, avec les play-offs, la troisième place n’a que peu d’intérêt…

Mais il faut d’abord gagner ce match car avec sept victoires des Crocos en 12 rencontres, les pensionnaires du stade du Hainaut peuvent trembler et les sudistes montrer les crocs. Avec 215 tirs pour 24 buts depuis le début de la saison, Nîmes marque les esprits autant que les défenses cette année.

Au coup d’envoi, le Nîmes Olympique est en blanc de la tête aux pieds. 8ème minute et coup de théâtre... Valette relance au pied loin devant sur Alioui qui laisse passer. Bozok récupère le ballon et file tout droit. Le Nîmois va vite mais est rattrapé à l’entrée de la surface par deux défenseurs valenciennois. La cisaille humaine se met en marche, Bozok s’effondre mais l’arbitre pourtant bien placé ne voit pas la supercherie et ne siffle pas le penalty logique pour les Nîmois!

La classe… et le dossier à classer

Vengeance! 11ème minute, Valdivia prend le couloir gauche, centre en direction de Bozok et dans le dos des défenseurs. Le meilleur buteur nîmois dévie d’une magistrale talonnade le ballon pour Alioui qui attend l’offrande aux six mètres. Première passe décisive pour Bozok car le Marocain Alioui n’a plus qu’à ajuster Perquis et à ouvrir le score. 0-1, les Crocos font le show! Un but génial et combiné de fort belle manière.

Le club hennuyer est celui qui cadre le moins du championnat mais c’est bien lui qui remettra les pieds des Crocos sur terre peu de temps après leur but. Evidemment, le capitaine Roudet est à la baguette et poursuit le bel effort valenciennois. Décalé sur la droite, il délivre un caviar de centre à Mothiba seul au point de penalty. Valette est un peu à la bourre, comme sa défense, et Valenciennes égalise. 1-1 à la 19ème.

Harek sauve les siens à la 29ème en dernier rempart qu’il est face à une frappe de Mothiba. Lancé par Mauricio, le buteur nordiste contourne la défense et file au but quand le capitaine croco exécute un magnifique tacle. Le VA prend l’ascendant et se fait oppressant jusqu’à la pause. D’ailleurs, la mi-temps est sifflée après une belle tentative de 20 mètres d’Alioui repoussée par Perquis.

Deux montants

Au retour des vestiaires, Mothiba continue son harcèlement et voit une de ses frappes fuyantes frôler le cadre de Valette. Thioub, à la 61ème, lance Alioui dans la profondeur. Le Nîmois est encore seul, il temporise mais se fait rattraper par un défenseur. Toujours devant, Alioui tente de piquer la balle mais Perquis a la main ferme et repousse le lob du Croco. A la 63ème, c’est le poteau qui est touché par Del Castillo qui tire en pivot à l’entrée de la surface. Le nouveau nîmois tape la base du poteau et son tir sort. Dans la foulée, Alioui exécute un magnifique ciseau dans les six mètres mais sa frappe heurte violemment la barre transversale… Deux montants en deux minutes, ça commence à faire beaucoup… Une minute plus tard, Alioui projette une volée en mode boulet de canon suite à un intelligent contrôle de Del Castillo. Perquis détourne!

Savanier, le compas dans l’oeil!

Les Nîmois ont vraiment du panache mais, comme à leur habitude, ont aussi du mal à conclure. Ils se font parfois peur car Valenciennes n’abdique pas encore et Roudet est dans tous les bons coups mais Valette veille au grain.

82ème, coup franc à 20 mètres en faveur de Nîmes. Savanier s’élance et marque son troisième but de la saison! Un coup de patte enveloppé au-dessus du mur et qui retombe vite dans le petit filet gauche laissant Perquis loin du compte. 1-2, Nîmes passe devant, enfin et avant la fin! Quelle équipe nous avons cette année!

89ème, Savanier commet une faute sans intérêt. A 25 mètres, Roudet tente d’enrouler sa frappe mais Valette la capte sans encombre. Nîmes l'emporte et grimpe sur le podium!

Prochain match, ce vendredi 3 novembre aux Costières face à Rouen-Quevilly.

 

Fiche technique

Valenciennes Anzin Football Club – Nîmes Olympique

Score: 1-2 (1-1).

Buts: Alioui (11ème), Mothiba (18ème), Savanier (82ème).

Conditions: 13°C, pelouse en bon état.

Spectateurs: NC.

Arbitre: M. Pierre Gaillouste.

Avertissements: Mauricio (21ème), Masson (23ème), (Paquiez 35ème), Valdivia (59ème), Savanier (89ème).

Expulsion:.

Le groupe nîmois: Valette – Alakouch (Paquiez 26ème), Briançon, Harek (C), Boscagli – Savanier, Valdivia, Del Castillo (Cadamuro 87ème), Thioub – Alioui (Depres 83ème), Bozok. Joueurs non utilisés: Sourzac – Bobichon – Ripart, Vlachodimos. Entraîneur: Bernard Blaquart.

Le groupe valenciennois: Perquis – Aloé, Nery (Dos Santos 73ème), Nestor, Pierre-Charles – Mauricio, Diarra, Ramaré (Dabo 57ème), Roudet (C) – Masson (Guezoui 85ème), Mothiba. Joueurs non utilisés: Merville – Niakaté, Karaboué, Nangis. Entraîneur: Réginald Ray.

Alakouch s’est blessé au quadriceps droit si bien qu’il a dû être porté jusqu’aux vestiaires avant la mi-temps. Le jeune croco ne pouvait plus marcher.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

2 réactions sur “NÎMES OLYMPIQUE Les Crocos, leur panache et nos espoirs”

  1. Bravo aux joueurs du NÎMES OLYMPIQUE qui mouillent le maillot, font honneur au couleurs et produisent un très beau jeu. Bravo a Rani Assaf et sin équipe L Boissier et B Blaquart pour leurs choix, leurs décisions et l’investissement (financier de R Assaf). A noter qu’en 2 saisons de présidence sous Rani Assaf (petit clin d’oeil, un Montpelliérain) le NÎMES OLYMPIQUE n’avait connu d’aussi belles saisons depuis 30 ans. Le stade mérite d’être bien plus rempli !Quant a la Mairie de Nîmes elle est LAMENTABLE dans son soutien au club phare du Gard et de la ville. Espérons qu’ils en paieront les conséquences aux municipales… Encore bravo au NÎMES OLYMPIQUE et merci Monsieur Assaf car sans lui (ses choix et son argent), le NO serait au mieux un club amateur de DH ! Pour Mr Blaquart , pourquoi PANA ne joue plus depuis 2 matchs, même pas en fin de match alors qu’il a été décisif et auteur d’un beau début de saison !? Allez Nîmes, un supporter abonné avec vous .

  2. ….par contre contre la frappe sur le poteau est de Umut Bozok et pas Del Castillo il faut arrêter d’en rajouter avec luile. Bozok m’a convaincu, quel Joueur ! Del Castillo on en fait des tonnes, il perd beaucoup de ballonla et a fait 2 bons matchs ca va faut pas s’emballer non plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité