A la uneActualitésCulture

MERCREDI CULTURE Le Périscope présente Le Lien

Spectacle concert pour adolescents et leurs familles, le 1er décembre à 20h.

 La parole est aux ados

Le Lien, donne la parole aux ados : l'ado tiraillé entre ses deux parents, celui qui se questionne sur Dieu, l'ado espionné par son chat, l'ado du futur... Sur scène, Bozo est accompagné du beat-boxer Gerbek et du comédien éclairagiste Damien Sourire. Ensemble, ils manient le verbe et l'humour, recourent au hip hop fabriqué à la bouche, au spoken word et à la poésie, à la "air chanson" et à l'improvisation pour provoquer le dialogue, le lien entre adolescents et adultes.

Cette nouvelle création 2017 donne à voir une nouvelle facette de Benoit Bastide, que l'on connait bien à Nîmes et  s’intéresse à un public, les ados, insuffisamment identifié dans le champ artistique. Dans une apparente provocation, il sait faire entendre sa longue nostalgique, complice ou tendre qui se révèle être une élégante manière de lutter contre le désenchantement, la léthargie et d’autres politesses totalitaires.

Note d'intention de l'auteur : Des couples qui se séparent, des enfants à qui l'on explique "tu iras un peu chez maman un peu chez papa' (dans le meilleur des cas). Cette situation, observée en masse chez mes contemporains et que j'ai moi-même vécue, m'a un temps obnubilé. En 2007 j'ai écris un texte intitulé "Le lien", la parole d'un père s'ouvrant à son enfant. Je l'ai depuis joué des centaines de fois. Les nombreuses réactions des spectateurs de tous âges m'ont plongé dans la réflexion. Les centaines d'heures au contact d'adolescents, rencontrés en collège ou lycée pour des ateliers SLAM, y ont aussi contribué. L'élément déclencheur de ce spectacle est là.Mais presque fidèle à mon credo "un thème = un texte" je ne souhaitais pas fixer tout le spectacle sur ce seul thème. C'est pourquoi je vais ailleurs et agi ensuite par clin d'œil. Le tournant de ce projet et de ce spectacle, rédigé seul dans un premier temps, réside dans la décision de faire appel au vieux complice de scène, l’ami Gerbeck - le Grand Orchestre de la Bouche à lui tout seul- beat-boxer percussionniste, pour un renfort scénique et musical dans lequel nous nous savons complices.Et puis l’occasion était belle de réaliser ce vieux fantasme d’accueillir sur scène le chargé de lumière.

Échanges 

Un élément auquel je tiens énormément ce sont les quinze minutes d'échange que je prévois avec le public à l’issue du spectacle. Je souhaite que cet échange soit le plus simple et direct possible, qu'il permette la discussion sur certains des temps de la représentation ... ou tout autre sujet. Peut être pourrons-nous parfois traduire ces réflexions via l'écriture de texte. Je tiens aussi à ce que les jeunes spectateurs ne voient pas en nous seulement trois artistes mais aussi et surtout trois hom- mes libres, trois papas, trois humains simples et sans paillettes.

Le lien  :  Jeudi 30 novembre 2017 / 14h (scolaire) Vendredi 1 décembre 2017 / 20h (tout public) au théâtre Le Périscope à Nîmes. Durée 1h Dès 11ans . tarif A. Billetterie

Le comédien : Benoit Bastide

Le projet musique de l'auteur se joue sous le nom de zoB'. Ne vous y trompez pas : l’univers de zoB’ ne se réduit pas à son pseudonyme. Il y a dans l'apparente provocation une élé- gante manière de lutter contre le désenchantement, la léthargie et autres politesses totalitaires dont joue ce poète invertébré ver- sion Cyrano : "toujours avec panache".

Une naissance précise, en solo, le 12 mai 2007, puis il se retrouve sur la scène des Découvertes du Printemps de Bour- ges en 2008, par un malentendu s'amuse-t-il mais qui s’en trou- ve heureux. De multiples concerts jusqu’à la mort s’en suivent mais elle ne vint pas et il s’en trouve amusé.

En 2011, alors que la sortie de son premier livre est actée, zoB' décide sur un coup de front de produire son premier disque, le sympathique "décousu". Pour organiser le nouveau foutoir scénique zoB' fait appel au très sérieux Didier Super, le rendu se veut spectaculaire. En 2012, zoB’ intègre - et chevaleresque, la pépinière d'artistes LaBelle Paloma : opération réussie et validée lors des Bars en Trans des Transmusicales de Rennes et autres Francofolies de la Rochelle (2013).

zoB’ le nie mais il le sait : son vers est solitaire, nostalgique, complice ou tendre mais il fuit toute mièvrerie par son allure punk et sa mélopée pamphlétaire. Vintage nonchalant, ce terrien taiseux détrousse les clichés, cogne le mou, bise l’absurde, parade et pirouette, dérange et déroute, percute et caresse. Et si la poésie coule aussi bien de sa bouche, c’est que l’espoir existe et que la source ne tarit pas.

Son phrasé s’acoquine de 2 musiciens aussi pittoresques que truculents : un étonnant beat box hu- main délivré par Gerbeck, Grand Orchestre de la Bouche à lui seul, véritable poumon musical du projet, et Dandy Punk, l'homme Basse (Contrebasse, Basse, MS10). Artistes zoB'ifiants, ils forment les contre- points graves ou mélodiques au flow fluide et turbulent de zoB'.

Le nouveau demi-album s’appelle la vie presque belle : pari aussi gonflé qu'aérien.

En parallèle de ses pirouettes scéniques Bozo est très régulièrement invité à animer des ateliers SLAM dans différents cadres et auprès de divers publics notamment jeunes (établissements scolaires, médiathèques, maisons d'arrêt, centres psychiatriques, missions locales, théâtres, festivals de musiques actuelles...)

Il a animé durant 12 ans des concerts pédagogiques de prévention des risques auditifs liés à l'écoute et la pratique des musiques actuelles.

Notre homme, qui reste souvent dans son appartement pour rentabiliser son loyer, écrit ( Un homme moderne», Editions Au diable Vauvert, 2011), pousse les plumes déjà aiguisées à buter sur des thèmes imposés (fondateur de la revue littéraire Criez), le tout dans un souffle ludique, courant après une liberté éclairée.

Le musicien Gerbeck

Jérôme Bresset alias Gerbeck est musicien-percussionniste depuis 20 ans, BeatBoxer et Beatmaker depuis 6 ans. Il travaille régulièrement comme intervenant dans les écoles, collèges et lycées de la région Languedoc-Roussillon pour des ateliers de beatboxing.

Le Beatboxing :  ou comment utiliser la bouche comme instrument de musique et de bruitage, imiter des instruments, créer des sons uniques, les mélanger pour créer son propre univers sonore et par- tager sa musique avec les autres. Pratiquer le Beatbox avec et sans micro, en utilisant aussi une Loopstation, afin d'enregistrer et mettre en boucle les sons et les rythmes pour créer ainsi la musique de l'instant.

 L’éclairagiste - comédien : Damien Sourire

Présent sur scène Damien Sourire est là en bleu de travail, jonglant entre ses instalations lumineuses mobiles et les faisceaux plus traditionnels. Damien Sourire qui saisit un mégaphone et ping pong lui aussi les idées, tend une pancarte, court jouer de la batterie électronique puis s'en retourne à ses lumineux réglages : le mini spectacle est partout, c'est l'idée !

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité