ActualitésSociété

NÎMES Grande roue de Paris : tournez manège !

Cela fait maintenant cinq générations que la même famille nîmoise exploite la plus belle attraction foraine de la ville. Focus...

Depuis des années la grande roue de Paris est l'attraction foraine majeure des fêtes de fin d'années à Nîmes (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Cela fait des années que la Grande roue de Paris fait tourner la tête des Nîmois et leur fait prendre de la hauteur. Depuis quelques jours elle est de retour pour le plus grand bonheur des amateurs de sensations douces...

Le rituel est immuable. "C'est toujours moi qui suis à la caisse !", s’exclame la souriante Stéphie. Samy, le patron récupère les tickets et veille au bien-être des clients et au bon fonctionnement de l'imposante machine de 80 tonnes qui, à 35 mètres de hauteur, offre un panorama et une vue imprenable sur Nîmes et sur l'intérieur de ses arènes millénaires.

Ils ont l'âge de tous les rêves... Mais ce sont eux qui vous en offrent avec leur grande roue. Héritiers d’une famille nîmoise d'artisans forains, Samy Pinchon et sa jeune épouse, Stéphie, ont pris le relais aux manettes de ce métier ancestral qui fait tourner les têtes... (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

"Il faut environ cinq jours à une équipe de quatre personnes pour la monter", raconte le jeune artisan forain qui a hérité d'un beau bébé tout rond qui est dans le giron familial depuis plus de vingt ans. "Et il faut encore beaucoup de temps pour accrocher les décorations", ajoute Stéphie dans un sourire.

Basé durant la saison estivale à Marseillan plage (Hérault), le jeune couple et sa roue seront à Nîmes jusqu'au 7 janvier prochain. D'ici là, même si, discète, elle n'étalera pas ses confidences, la grande roue sera témoin des baisers des amoureux, des promesses d'amour éternel faites sous la voûte étoilée des nuits d'hiver, et des éclats de rires des enfants... Quand on aime, comme la roue, on a toujours vingt ans. Tournez manège !

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com

 

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité