Faits Divers

NÎMES Rififi au mariage : 12 personnes placées en garde à vue


L'Hôtel de police de Nîmes. Photo Objectif Gard

Douze personnes ont été placées en garde à vue, mardi matin, au commissariat de Nîmes. Des hommes et des femmes qui ont été entendus après un mariage qui s’est déroulé il y a une quinzaine de jours et qui aurait dérapé. Au terme de près de onze heures de garde à vue, les mis en cause ont été libérés, mardi soir et convoqués devant le tribunal correctionnel de Nîmes dans les prochains mois pour sept personnes... « Il y a eu aujourd’hui douze gardes à vue suite aux incidents survenus dans la nuit de 2 au 3 décembre dernier. Au terme de l’enquête, le parquet de Nîmes a décidé de poursuivre 7 personnes devant le tribunal correctionnel pour des violences, outrages, menaces de mort et tapage nocturne », confirme le vice-procureur Patrick Bottero.

Cette nuit-là, les invités étaient rassemblés dans un local privé du centre-ville, lorsque les policiers contactés pour un tapage nocturne se sont rendus sur place. Un équipage qui aurait été pris à partie par des invités du mariage. Les forces de l’ordre estiment avoir été agressées, insultées, outragées, et menacées. Reste à savoir quelle est la version des personnes renvoyées en correctionnelle ?

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

1 commentaire sur “NÎMES Rififi au mariage : 12 personnes placées en garde à vue”

  1. J’imagine le profil de ces abrutis : bien connus des services de police, habitant dans un quartier sensible, sans travail. Peut etre de la meme famille que les courageux qui ont frappes a coup de barre de fer un jeune conducteur. La justice est bien sympathique a l’encontre de ces egares. Le peuple n’a pas encore son destin en main. Le jour ou cela viendra, ces abrutis ne fanfaronneront plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité