Actualités

DROIT DE RÉPONSE de la ville de Nîmes

Droit de réponse :

"NON, LA VILLE N'A PAS VERBALISE LES POMPIERS !

Dans l'article "NÎMES Grève : Les pompiers vont passer à la caisse", publié sur le site d’Objectif Gard, sans vérification préalable, l'auteur affirme que la ville de Nîmes a envoyé une facture de 62 000 € aux pompiers pour vente illégale sur le domaine public et qu’elle les a verbalisé à hauteur de 17.000 € pour occupation illégale du domaine public et dégradation de la pelouse. Ces allégations sont totalement fausses. Une grave erreur qui aurait pu être évitée si les informations avaient été vérifiées auprès de la Ville qui n'a pas été contactée avant publication de l'article."

Note de la rédaction :

La rédaction précise que les informations transmises par nos sources confirmaient simplement celles de nos confrères de Midi Libre qui, dans l'édition Nîmes - Uzège - Cévennes - Camargue du 10 décembre 2017, en page 5, rapportaient les propos publics de l’adjudant-chef des pompiers du Gard, Samuel Besson, au micro : "La Ville de Nîmes nous insulte, nous, pompiers. Elle nous demande 17 000 € de patente pour la vente des crêpes et 45 000 € pour l’occupation des sols et la réfection des pelouses (suite au piquet de grève installé sur l'avenue Feuchères). Je ne peux pas accepter votre intervention." Une prise de parole en public lors de la Sainte-Barbe de la veille. 

 

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité