A la uneActualités

RÉTROSPECTIVE 2017 Janvier : Jean-Paul Fournier revient aux affaires

Le maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier, et son adjoint au sport, Julien Plantier.

La fin de l’année, c’est l’occasion de prendre de bonnes résolutions pour les douze mois à venir. Au moins pour le premier… C’est aussi l’occasion de dresser le bilan de l’année écoulée. Objectif Gard ne déroge pas à cette tradition en proposant une rétrospective quotidienne des grands événements de l’année 2017. On commence logiquement par...janvier !

Le début d'année a mal commencé pour les nombreux bénéficiaires du site alésien des Restos du Cœur. À cause d'un "problème interne", le centre est resté fermé pendant quinze jours, laissant sur le carreau près de 700 personnes, et provoquant la démission de la responsable et de son adjoint (relire ici).

Le mois de janvier marquait aussi le retour du sénateur-maire de Nîmes aux affaires, suite à son quadruple pontage coronarien l'été précédent. Un retour fracassant de Jean-Paul Fournier qui avait remis les pendules à l'heure avec son adjoint aux finances de l'époque, Yvan Lachaud. (relire ici). En politique toujours, Benoit Hamon remportait la primaire de la gauche dans le Gard. Il sera moins chanceux par la suite.

Côté sportif, Rachid Alioui, avant-centre du Nîmes Olympique, était élu meilleur joueur du mois pour la deuxième fois dans la même saison.

Enfin, la Camargue perdait l'une de ses figures emblématiques en la personne de Jean Lafont. Le manadier avait donné ses lettres de noblesse à la course camarguaise.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité