A la uneActualitésSociété

NÎMES Une foule d’anonymes rend hommage à Kantra devant les grilles de la préfecture

Le jeune réfugié malien, parrainé par l'association nîmoise Ados sans frontières, s'était donné la mort fin décembre à Paris.

Le jeune Kantra avait été accueilli par une famille gardoise (Photo : Ados sans Frontières/DR)

Mercredi soir, à l'initiative d'Ados sans frontières, c'est une foule compacte de trois ou quatre cents personnes qui, durant près d'une heure, a rendu un dernier hommage à Kantra en présence de sa marraine, Solèsne Bourgoin.

Les mines étaient triste et l'heure au recueillement avenue Feuchères, devant la préfecture. À la fin décembre 2017, désespéré de n'avoir pu trouver d'emploi en raison de problèmes administratifs, le Malien, qui avait séjourné à Nîmes plusieurs mois, s’est jeté sous un train en région parisienne. Hier soir, ses amis, les adhérents de l'association et de simples quidams sont venus déposer des chandelles allumées devant les grilles du bâtiment d'État.

Sans commentaire... (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
C'set une foule imposante qui a rendu un dernier hommage au jeune Kantra (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Une façon de protester silencieusement contre le raidissement des politiques migratoires françaises et européennes face à des mineurs victimes des conflits armés et de la pauvreté... Sur une banderole, on pouvait lire "On a trop souffert physiquement, ne nous tuez pas moralement". L'association Ados sans frontières est fermement décidée à prendre langue rapidement avec les représentants de l’État et du Département afin d'ouvrir un débat sur les conditions d’accueil des réfugiés dans le Gard.

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société...

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES Une foule d’anonymes rend hommage à Kantra devant les grilles de la préfecture”

  1. Beau et émouvant rassemblement pour ne pas oublier Kantra et tant d’autres jeunes gens qui ont eu la malchance de naître aux mauvais endroits et que nous n’avons pas su accueillir dans la dignité.
    Que dire de Macron qui pour soigner la partie pro beaufs et racistes de sa majorité est en train de leur faire la chasse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également

Close
Close