A la uneActualités

NÎMES Phénomènes Allergiques au groupe scolaire Léo Rousson

Lundi 15 janvier, un déclenchement de phénomènes allergiques cutanés a atteint plusieurs enfants et enseignants du groupe scolaire Léo Rousson - une vingtaine de cas (15 enfants, 6 adultes dont trois enseignantes) présentent des signes d’irritation ou d’allergie cutanée.

3 classes ont été concernées, toutes localisées au 1er étage de l'école élémentaire. Une première classe a été ventilée par l'enseignante suite à la déclaration d'un cas de grippe, et les 2 classes adjacentes, également touchées, laisse supposer une pollution aérienne.

Mesures d’identification de la cause de ces phénomènes

La Ville a été alertée mardi de ces phénomènes. Dès connaissance de ces troubles, des mesures de l’air ont été effectuées par la direction de la Santé et de l’Hygiène, dirigé par un Médecin, et la direction des Bâtiments scolaires de la Ville. Les résultats révèlent de faibles traces de benzène utilisé dans des solvants mais sans être de nature à provoquer de fortes réactions. L’ensemble des personnels, agents d’entretien et même riverains (chantier sur le domaine public) interrogés pour connaître d’éventuels changements dans les pratiques ou travaux sur le secteur n’a pas donné d’informations.

De plus dans le cadre plus large de travaux de transformation d’anciens logements de fonction en salles de classe, un chantier de désamiantage (immédiatement stoppé) a également fait l’objet en tout premier lieu de mesures de l’air particulières (intérieures et extérieures) qui se sont avérées négatives (à noter que ce matériau n’est pas allergène). De même des relevés ont été effectués sur le chantier de réfection du plafond du préau situé sous les classes concernées (transformation des installations électrique d’éclairage sur plafond de lambris) là encore sans résultats.

Les classiques causes de ce type de situation ont été interrogées de principe (chenilles processionnaire, plutôt mars/ avril), ambroisie (août / octobre), Cupressacées pouvant être impliqués dès janvier (cyprès), toute négativement.

Une enquête est menée auprès des médecins traitants du secteur lesquels n’ont pas été confrontés à des patients aux réactions similaires. Par ailleurs l’ARS, sollicitée (et associée dès le début de l’épisode allergène), a également confirmé l’absence de signalements dans le quartier.

La direction de la Santé et de l’Hygiène de la Ville poursuit ses enquêtes et mesures à la recherche des facteurs ou causes à l’origine de cette situation.

Réorganisation du groupe scolaire Léo Rousson

Malgré toutes les recherches lancées depuis pour identifier la cause de ces phénomènes et dans l’attente de résultats définitifs, il a été décidé, par mesure de précaution, de délocaliser les classes dans d’autres établissements.

Voici les décisions prises pour les journées du jeudi 18 et du vendredi 19 janvier, en accord avec l’Inspecteur d’académie du Gard :

- Les élèves de l’école maternelle ont été accueillis dans les locaux du centre de loisirs du « Plein Air-Carmel » (132 élèves scolarisés)

- Les élèves de l’école élémentaire dans les locaux du collège Romain Rolland (179 élèves scolarisés)

Concernant les enfants de l’école maternelle, un transport en bus a été prévu, le matin dès 8h30 et le soir pour un retour à l’école à 15h45. Le service de restauration scolaire a été organisé dans le centre de loisirs du « Plein Air-Carmel ».

Concernant les enfants de l’école élémentaire, le service de restauration scolaire a été organisé au collège Romain Rolland.

L’accueil périscolaire du matin et du soir a été maintenu, mais organisé dans les locaux de l’école maternelle Jean Zay pour tous les enfants d’âge maternel et élémentaire.

L’accueil périscolaire de 11h30 à 12h30 a été exceptionnellement supprimé, jeudi 18 janvier et vendredi 19 janvier.

Information des parents d’élèves

Tous les parents ont été appelés par la direction de l’éducation hier soir pour les tenir informés de ces dispositions et un affichage a été mis en place sur les grilles de l’établissement.

Pour toute information complémentaire, les parents peuvent contacter la Direction de l’Education de la Ville de Nîmes, au 04 66 70 80 51 ou au 04 66 70 80 40.

Véronique Gardeur Bancel, adjointe déléguée à l’éducation, et la direction de l’éducation a accompagné les parents dès mercredi matin pour apporter des réponses aux questions. Elle se tient à votre disposition au 06 85 11 54 66.

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité