ActualitésPolitique

UCHAUD Municipales : la liste S’unir pour Uchaud en piste

Opposés sur deux listes différentes en 2014, Joffrey Léon et Thierry Agnel se lancent ensemble dans la bagarre pour battre le maire sortant.

Les deux "frères ennemis" d'hier sont déterminés à décrocher ensemble la mairie le 4 février prochain.

Les voilà unis pour le meilleur et pour le pire, le temps d'une campagne électorale et, espèrent-ils, pour les deux ans qui viennent aux manettes de leur village préféré.

Thierry Agnel, fonctionnaire territorial dans l'agglomération nîmoise, et Joffrey Léon, agent d'assurances, habitué des bancs du conseil municipal depuis 2001 et leader sortant de la liste d'opposition, se lancent ensemble, dès le premier tour dans la bataille des municipales uchaudoises. En 2014 déjà, au deuxième tour, l'un s'était désisté en faveur de l'autre. Sans succès. Cinq petites voix les séparaient. En 2020, nul doute que les deux hommes seraient partis ensemble à l'assaut de l'Hôtel-de-Ville. Cette fois-ci, veulent-ils croire, c'est la bonne. Celle où leur ennemi municipal, Maryan Bonnet, maire sortant et candidat à sa réélection, sortira du jeu. "53% des Uchaudois n'ont pas voté pour M. Bonnet au 2e tour en 2014. Nous voulons tourner la page", explique Thierry Agnel.

Contexte tendu

En 2014, une page de gestion locale de vingt-cinq ans se tournait. "Tout était ouvert en 2014, commente Joffrey Léon. Les 4 listes présentes au premier tour se sont qualifiées à l'époque et ont recueilli chacune plus de 10% des suffrages. C'était aussi la victoire d'un groupe historiquement opposé à l'ancien maire. On ne peut pas pester devant sa télé contre les élus condamnés et accepter cette situation dans sa propre commune. J'ai voulu croire à l'innocence du maire dans ce dossier. Mais des innocents condamnés à tort qui ne font pas appel, c'est rare ! Et en 2014, personne n'aurait imaginé un tel scénario."

Le contexte uchaudois est aujourd'hui différent et électrique. Ces élections municipales partielles sont plombées par la condamnation du maire sortant, condamné pour prise illégale d'intérêts dans sa gestion contestable du club de rugby local. '"Si M. Pujolas avait remplacé le maire, tout aurait été différent. Mais M. Bonnet reste en place et repart !" Et de relever que depuis avril 2014, 14 membres de la liste majoritaire ont démissionné, le premier départ, celui de M. Julien, étant intervenu 16 mois après l'élection.

Thierry Agnel et Joffrey Léon, les deux têtes de liste de 2014 s'unissent pour battre l'équipe sortante.

Le verbe haut et l'envie d'en découdre, Joffrey Léon est élu au conseil municipal depuis ses dix-huit ans. Conseiller municipal d'opposition, il a suivi tous les soubresauts politiques et rebondissements judiciaires. Et a décidé de ne pas ménager le maire.Thierry Agnel est un fonctionnaire territorial, cadre A, d'un tempérament visiblement plus calme. "On est complémentaires en âge, en expérience, en caractère. On veut que les Uchaudois se réconcilient", appuie le cadet. "On m'accuse de violence verbale envers l'équipe sortante, raconte Joffrey Léon. Mais la violence, la vraie, n'est-elle pas dans le détournement de fonds ?"

Dans sa déclaration de candidature, S'unir pour Uchaud affirme : "le maire est parvenu à diviser les Uchaudois. Nous avons décidé de les fédérer autour des valeurs d'honnêteté et de probité qui sont, à nos yeux, les bases du vivre ensemble ". Côté programme, la liste S'unir pour Uchaud envisage dès son élection de réduire les indemnités et les frais des élus de 25%. Et espère aussi mettre sur pied un plan d'urgence pour la voirie. "Certains Uchaudois achètent du gravier pour boucher eux-mêmes des trous dans la chaussée !" Autre critique, les programmes de logement lancés par le maire : "On a 150 nouveaux logements prévus, sans aucun accompagnement." Motivé, le duo nouveau espère conduire une politique municipale dynamique et "débarrassée des mauvais souvenirs." Dès la mi-février...

Florence Genestier

Réunions de S'unir pour Uchaud. Le 27 janvier à 18h45 salle Christian-Eymard et le 3 février à 18h45 salle Foyer aux Arènes.

La liste : Joffrey Léon, Agnès Roy, Thierry Agnel, Laurence Roure, Claude Mesange, Laure Dubar, Didier Champ, Paule Chantreuil, Reynald Buzith, Michèle Katz, Michel Alcaraz, Claudine Agnel, Jacques Noé, Manon Ferrer, Philippe Cognetti, Geneviève Rousseau, Gerard Péroni, Fabienne Gavril, Gilles Ferrandiz, Florence Gonzales, Christian Plessard, Françoise Sobraques, David Noël, Audrey Gizzy, David Leroy, Françoise Prévoteau, Jean-François Guichou.

Etiquette

Florence Genestier

Arrivée à Objectif Gard depuis juillet 2017, ma première carte de presse date de 1991 (si, si !). Née en Bourgogne, des études lyonnaises, quinze ans de PHR dans une région de montagnes, puis un détour par une mairie, la vie web d'associations et de projets sur Paris, Dijon, le sud Bourgogne, quelques chroniques judiciaires. Me voilà chargée de l'actu de la Petite Camargue :) de l'Espiguette jusqu'à Vauvert et au-delà. C'est sportif mais passionnant !

Vous aimeriez aussi

6 réactions sur “UCHAUD Municipales : la liste S’unir pour Uchaud en piste”

  1. Bien content que cette liste existe, je voudrai ajouter quelques informations concernant notre maire actuel, ce serait pas mal d’en faire un article … : Quel est son travail ? Fonctionnaire au conseil général… Sur le point d’être remercié car … Il ne va jamais travailler tout en gardant son poste de maire, magique me direz vous ?

    Est ce la peine d’ajouter son homophobie, voir sur sa page Facebook (Lisez Joey le Frelon) et quand j’ai voulu faire remarquer cette mauvaise blague à 2 reprises, mes commentaires avaient disparu !

    1. Parce que vous croyez qu’au FN (je rappelle que M.Léon s’est rallié à Rassemblement Bleu Marine) ils ne sont pas homophobes ?

  2. Cher Monsieur,
    vous méritez bien votre surnom de « Toto ».
    Même s’il est ou serait assimilé FN, dans un si petit village la couleur politique n’a pas grande importance, ce qu’il faut c’est une mairie qui aille de l’avant et qui aide les villageois !
    Même en faisant partie du FN il a apparemment des idées bien plus ouvertes que notre maire actuel.
    En effet, il a fait des états de grâce en reconstruisant notre place de l’Eglise, il a revendu notre cave à vin laissée à l’abandon (A quel prix ?).
    Mais il a aussi interdit aux associations plusieurs choses qui leur permettent de rentrer des sommes non négligeables, les cours d’Anglais et de sport (tennis, tennis de table) pour les enfants ? SUSPENDUS !
    Devons nous reparler de l’argent « emprunté » au club de Rugby ?
    Des notes de frais (on parle de Mc Do, de voiture de location, de notes de restos au « Chalet de vin » astronomiques sur le compte des contribuables ….)
    Parlons aussi de son travail au conseil général ? Ah non, on ne peut pas il n’y va qu’une fois sur 2, il est, je pense d’ailleurs sur la scelette, la neige tombe en ce moment, je pense que la mode ne sera plus au Bonnet dans quelques semaines.

    Si vous avez besoin de preuve ou autre je reste à votre disposition.

  3. Il y a de l’homophobie dans la société donc surement au FN vu leur surface politique. Les oppressions sont multiples dans la société et elles se croisent. Quelqu’un oppressé un jour peut même être l’oppresseur de demain… l’homonationalisme existe bel et bien dans la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité