A la uneActualités

ÇA RESTE ENTRE NOUS Les indiscrétions de la semaine

Comme tous les dimanches, Objectif Gard vous propose son cocktail d’indiscrétions politiques. Un digestif hebdomadaire à déguster sans modération !

Carrefour plie boutique. C’est le sujet le plus commenté ces derniers jours. Carrefour vient de présenter son plan d’action pour les prochaines années et envisage la fermeture de plusieurs centaines de points de vente. Dans le Gard, une dizaine est concernée et à chaque fois il s’agit de « points contacts » qui font le bonheur de plusieurs quartiers ou villages du département. Les personnalités politiques, tel Denis Bouad, président du Gard, sont montées au créneau pour demander au nouveau PDG de Carrefour, Alexandre Bompard, une vigilance accrue sur les suppressions d’emplois que la disparition de ces commerces de proximité ne manqueraient pas de générer. Difficile pourtant de reprocher à l’enseigne nationale sa vision d’avenir. Les nouveaux acteurs de la distribution comme Amazon ou C Discount, pour ne citer qu’eux, ont fait le choix d’une stratégie digitale efficace et le nombre d’achat en ligne semble leur donner raison. Les modes de consommation évoluant, il est compliqué pour la grande distribution d’attirer une clientèle beaucoup plus mobile et pressée. Un autre secteur connaît de nombreux bouleversements : le réseau bancaire. Applications et outils numériques remplaceront demain inévitablement les bonnes vieilles agences de proximité. Un autre danger pour les emplois auquel il va bien falloir se préparer…

Le parc de Loisirs autour de la romanité avance. Sur le futur Pôle Magna Porta, à proximité de la gare de Manduel-Redessan, le président centriste de Nîmes Métropole,Yvan Lachaud, rêve d’installer un parc de loisirs d’envergure. Pleinement investies dans cette stratégie touristique, les équipes de Nîmes métropole visent l’objectif d’attirer une bonne part de la population de 3 millions d’habitants à l’entour. Le numéro 1 européen, la Compagnie des Alpes est sur les rangs. Mieux, l’entreprise présentera avant la fin de l’année la maquette 3D opérationnelle de son projet.

Le groupe Accor veut installer un hôtel à Marguerittes. C’est William Portal lui-même qui s’en fait l’écho depuis plusieurs jours. La direction commerciale d’Accor cherche à s’implanter sur Marguerittes. Une rencontre a eu lieu dernièrement en mairie pour évoquer l’installation d’un hôtel de prestige et donc évaluer les terrains disponibles sur le territoire de Marguerittes. L’effet Gare de Manduel-Redessan assurément…

La blague de la semaine. Elle est signée du maire d’Uzès, président de la Communauté de communes du Pays d’Uzès et talent émergeant de l’humour gardois, Jean-Luc Chapon, éminent boute-en-train s’il en est. Lors de la présentation de l’oeuvre que le street-artiste Swed Oner va réaliser à la médiathèque, apparaissent le visage d’une personne âgée et celui d’une personne jeune côte à côte. Et Jean-Luc Chapon de glisser dans son éternel sourire : « c’est le couple Macron ! » Sans juger du bon goût de la saillie, l’assemblée a abondamment quoiqu’inégalement ri. En tout cas jusqu’à ce que le conseiller régional et maire de Fons-sur-Lussan, Fabrice Verdier, assis à la gauche de son homologue uzétien, ne fasse démonstration de sa clairvoyance et lance : « attention Jean-Luc, tu vas te retrouver dimanche sur Objectif Gard ! » Voilà qui est fait.

Ça bouge chez les gendarmes. C’est officiel, le patron de la Section de Recherches de Nîmes, qui enquête sur les dossiers criminels les plus compliqués du département, quittera le Gard en juillet prochain, après trois ans de présence à Nîmes. Le lieutenant-colonel François Devigny va diriger la Section de Recherches de Chambéry. Une structure qui enquête actuellement sur l’affaire Nordahl Lelandais et qui a dans ses illustres dossiers, le crime non résolu de Chevaline. Le nouveau patron de la SR de Nîmes, Bertrand Michel, s’installera lui le 1 août 2018. Il est actuellement en poste à Clermont-Ferrand où il dirige le GIR, le groupe interrégional.

L’application Moovit étendue. L’application gratuite, téléchargeable sur Apple Store et Android, qui indique depuis l’automne dernier le trafic des bus en temps réel sur la ville de Nîmes, rencontre un certain succès. Nîmes métropole a donc décidé d’élargir le service aux autres territoires de l’Agglomération Nîmoise. Encore en phase de rodage, le service est désormais accessible sur toutes les lignes. Sauf la 52, 62, 71 à 87…

On est bien entre Aigues-Mortais, on est bien ! Le conseil municipal du 7 février a créé une commission éthique à la demande de l’opposition. « Pourquoi n’avez-vous pas créé cette commission sous votre mandat ? », a demandé un des adjoints à l’ancien maire. « Parce que je n’ai embauché personne de ma famille ! », a répondu Cédric Bonato. Le même adjoint de Pierre Mauméjean s’est réjoui que le conseil municipal se déroule cette fois « sans la télé ». L’équipe de l’émission Complément d’enquête de France 2 a en effet filmé les échanges du 31 janvier pour un reportage. L’élu a souligné la présence, constatée par ses soins dans un même restaurant ce soir-là, des journalistes et de l’équipe Bonato. « Où sont l’éthique, la morale, la déontologie dans tout ça ? », a-t-il continué sous les applaudissements d’une partie de son groupe. Une élue d’opposition, présente au resto, a répondu que vu le nombre d’établissements ouverts en semaine le soir à Aigues-Mortes fin janvier, il était peut être normal de se retrouver dans les mêmes endroits.

Gars ou Gard ? Sur son compte officiel Twitter, notre cher ministre de l’intérieur, Gérard Collomb, a publié la carte des départements concernés par la Police de sécurité du quotidien, où figure le Gard. Paris en a profité pour renommer notre département : désormais nous sommes le « Gars » et pas le Gard. Que Dieu nous… garde et nous en préserve !

La Rédaction

Thierry Allard

34 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

2 commentaires

  1. Tout est dans la cohérence de la démarche :
    – Yvan LACHAUD annonce partout que trois hôtels se battent pour venir s’installer sur Magna Porta. Dans le même temps, un de ses proches vice-présidents travaille à l’installation d’un hôtel, pas bien loin. L’attrait de Marguerittes, proche de la Nationale qui va au pont du Gard et proche de l’entrée de l’autoroute, est indéniable. De même que la zone d’activité TEC de Marguerittes sera utilisée bien avant que la zone de Magna Porta n’attire qui que ce soit, il y fort à parier que l’hôtel à Marguerittes sera achevé depuis longtemps avant qu’Yvan LACHAUD ne nous communique le nom de l’hôtel qui viendra s’installer à Magna Porta…
    – A-t-on pensé à dire à la Compagnie des Alpes que la nappe phréatique est à 3/4 mètres sous le terrain naturel à REDESSAN, et qu’il convient de prévoir de grands bassins d’infiltration pour évacuer l’eau de pluie dans ce secteur ? Non, on va faire comme pour la gare et Magna Porta, on s’en occupera à la fin…..

    Au final, autour de la gare….. toujours rien de crédible…..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité