ActualitésSports Gard

BOXE Lucas Bataille se confie avant sa finale des Championnats de France

Ce samedi soir, le Rodilhanais Lucas Bataille combat en boxe anglaise pour le titre de Champion de France amateurs dans la catégorie super-lourds.

Lucas Bataille prêt à découdre (photo Team Reder)

À quelques heures d'affronter, à Saint-Quentin (Aisne), Djamili Din Aboudou-Moindze, double champion de France Élite en titre (2016 et 2017) chez les super-lourds, Lucas Bataille a accepté de livrer ses sensations avant, sans doute, l'un des combats les plus importants de sa jeune carrière. 

Objectif Gard : Lucas, comment vous sentez-vous à l'approche de participer à cette finale des Championnats de France ? 

Lucas Bataille : Serein et confiant. Je croise les doigts. On va faire tout ce qu'il faut. Ça va être intense avec trois rounds de trois minutes. C'est sûr que quand tu arrives en finale, tu n'as pas envie de la perdre.

De quelle manière vous vous êtes préparé pour ce combat ? 

Je me suis bien préparé avec quatre entraînements par semaine : deux de boxe accompagnés soit, par de la course à pied, du squash ou du futsal. J'ai vraiment donné tout ce que j'avais. On s'est entraîné très dur avec Roland Reder, mon coach. Je rentrais chez moi, j'étais mort. Je mangeais et je me couchais. Surtout que je me levais à 5 heures du matin pour aller bosser. Donc ç'a été beaucoup de sacrifices.

Quelles sont vos qualités pour venir à bout du double tenant du titre ? 

Il a été médaillé aux derniers Championnats d'Europe, donc on le connaît bien. J'ai travaillé en fonction de sa manière de boxer. Me concernant, pour un super-lourds avec le physique que j'ai (120 kg, pour 2,02 mètres), je suis quand même rapide donc ça peut le surprendre, car il s'attend à tomber contre un balourd grand et gros. Surtout que lui est plus petit d'environ quinze centimètres et a été pesé à 105 kg. Je dois me servir de cette supériorité. Et niveau puissance, sur le tableau de la catégorie, je dois être celui qui tape le plus fort.

Quels ont été vos résultats lors des précédents Championnats de France Élite ? 

En boxe anglaise, (Lucas a été plusieurs fois Champion de France de Full-contact, NDRL) ça fait trois ans que je suis de la partie. En 2016, j'ai dû abandonner en quarts de finale car je me suis cassé une côte à l'entraînement. L'année dernière, je n'étais pas bien préparé au niveau physique, donc j'ai été éliminé dès le premier combat. Cette année, j'ai tout gagné en janvier, février et il ne me reste plus qu'une marche à gravir.

Considérez-vous ce combat comme l'un des plus importants de votre carrière ? 

Oui c'est presque le combat le plus important de ma carrière car si je gagne, cela peut m'ouvrir de très belles portes. La boxe anglaise est le sport de combat le plus médiatisé. Être Champion de France de boxe anglaise ce n'est pas pareil que d'être couronné en full-contact. L'objectif c'est d'intégrer l'équipe de France et par la suite l'INSEP (Institut national du sport, de l'expertise et de la performance) pour participer, dans un premier temps, aux championnats d'Europe et du monde, et ensuite viser les Jeux Olympiques 2020 à Tokyo."

Ces Championnats de France sont télévisés à partir de 20h30 sur la chaîne SFR Sport 3. Lucas sera programmé lors du dixième et dernier combat de la soirée.

Corentin Corger

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité