Actualités

HISTOIRE Documentaire : France 5 s’intéresse au coeur de Saint-Louis

Deux compagnies gardoises d'animation médiévale ont répondu à l'appel du réalisateur.

Saint-Louis et son cœur : une vaste enquête télévisée et scientifique sur France 5 (photo France 5)

"Saint Louis, le roi dispersé" : deux compagnies médiévales gardoises mises à l’honneur sur France 5.

Mardi 20 mars, à 20h50, France 5 diffusera un documentaire intitulé "Saint Louis, le roi dispersé" dans le cadre de son émission Science Grand Format. Pour les besoins de ce film, le réalisateur Dominique Adt a fait appel à deux compagnies gardoises spécialisées dans l’animation de fêtes médiévales du XIIIe siècle : la Compagnie du chevalier d’Algues (Aigues-Mortes) et L’Arche bourguignon (Beaucaire)Une douzaine de figurants portant leurs costumes et armes habituels illustrent donc toutes les scènes de reconstitution historique filmées à Aigues-Mortes. Hasard de l’histoire, Vincent Moulin, président fondateur de la Compagnie du chevalier d’Algues et Nîmois d’adoption, est un descendant d’Amaury d’Algues, Seigneur de Saumane, que Louis IX adouba lors de la 7e croisade.

Dans ce polar scientifique à l’intrigue historique, le médecin et anthropologue Philippe Charlier mène l’enquête : qu’est-il advenu du corps de Saint Louis, découpé et morcelé à Tunis lors de la 8e croisade ? Un cœur embaumé retrouvé sous la Sainte-Chapelle à Paris est à l’origine du film. L’enquête minutieuse et scientifique, basée sur les nouvelles techniques de la médecine légale, permettra de dire si ce cœur est celui de Saint Louis, seul roi de France canonisé.

Le tournage s'est déroulé à Aigues-Mortes après la fête de la Saint-Louis, sur trois jours l'été dernier. Un rythme intensif pour les participants mais passionnant. "L'équipe de tournage était adorable et au top !", se souvient David Frigout, l'un des figurants et membre de la Compagnie de chevalier d'Algues. C'était la première fois, hormis un film local, que ces passionnés d'histoire médiévale participaient à une telle aventure. Leurs connaissances historiques ont permis aussi à l'équipe du film, très à l'écoute, d'éviter quelques erreurs ou d'ajouter une scène non prévue dans le scénario initial. Un travail sérieux et agréable. Contente d'avoir pu partager sa passion lors de ce tournage, l'équipe de la Compagnie d'Algues ne connaît pas pour autant la clef du mystère, qui sert de fil rouge au film...

Florence GENESTIER

Mardi 20 mars à 20h50, France 5, « Saint Louis, le roi dispersé »

Etiquette

Florence Genestier

Arrivée à Objectif Gard depuis juillet 2017, ma première carte de presse date de 1991 (si, si !). Née en Bourgogne, des études lyonnaises, quinze ans de PHR dans une région de montagnes, puis un détour par une mairie, la vie web d'associations et de projets sur Paris, Dijon, le sud Bourgogne, quelques chroniques judiciaires. Me voilà chargée de l'actu de la Petite Camargue :) de l'Espiguette jusqu'à Vauvert et au-delà. C'est sportif mais passionnant !

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité