ActualitésEconomie

LAUDUN-L’ARDOISE Un nouveau pôle formation pour les métiers de l’industrie et de la métallurgie

Le nouveau pôle formation de l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM) de Laudun-l’Ardoise a été inauguré ce jeudi.

Le CFAI de l'UIMM de Laudun-l'Ardoise a été inauguré jeudi matin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Un nouvel équipement de 600 mètres carrés, qui aura à terme une capacité d’accueil de 95 apprentis, alternants, salariés en formation continue ou demandeurs d’emploi en formation.

L’enjeu de la formation

« Et si l’UIMM a choisi Laudun-l’Ardoise, c’est parce qu’elle est au coeur du bassin industriel du Gard rhodanien, affirme Thierry Vezinet, chef d’entreprise à l’Ardoise et élu à l’UIMM Gard Lozère. Aujourd’hui, les sous-traitants du nucléaire peinent à trouver des compétences dont ils ont besoin. » C’est là tout l’objectif de ce nouveau centre de formation des apprentis de l’industrie : « répondre à ces besoins impérieux et urgents de recrutements dans nos entreprises pour qu’elles puissent se développer et faire face aux départs en retraite », explique le président du pôle formation de l’UIMM Occitanie Est Michel Debouverie. « Si on ne réagit pas rapidement, on ne pourra pas relever les défis, poursuit-il. On n’arrive pas à couvrir tous les besoins car on a un défaut d’attractivité des meilleurs jeunes dans notre filière. »

On en revient toujours au problème de recrutement d’un secteur qui a certes des besoins immédiats, mais qui doit aussi penser à l’avenir. « Il y a beaucoup de choses à faire, l’industrie est en perpétuel mouvement et évolue, les métiers de demain ne sont pas ceux d’aujourd’hui, et il faut se préparer à cette évolution », lance le président de l’UIMM Gard Lozère Philippe Patitucci. Et il y a de belles carrières à faire dans le secteur, puisque d’une manière générale, l’industrie et la métallurgie offrent « 80 % de postes en contrats à durée indéterminée, avec des possibilités d’évolution », souligne Philippe Patitucci.

Des technologies innovantes, comme ici la réalité augmentée, sont utilisées dans le cadre de la formation (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

À l’Ardoise, un BTS conception et réalisation en chaudronnerie industrielle a démarré, et devrait être suivi par un bac pro et un CAP à la rentrée dans la même spécialité. Un BTS électrotechnique sera lui aussi lancé, tout comme un BTS assistant technique d’ingénieur « si la demande se confirme », précise Michel Debouverie. Autant de formations qui s’appuient sur des outils innovants : la soudure s’apprend à l’aide de la réalité augmentée, et un serious game est utilisé pour apprendre la lecture des plans. De quoi faire de ce centre « un outil concret et pertinent pour faire face aux enjeux à venir », selon Thierry Vezinet. « Quand tout le monde a la volonté sur un territoire de jouer le jeu, le résultat est concret et va servir l’économie locale », se félicite pour sa part le président de la délégation de Bagnols de la Chambre de commerce et de l’industrie Philippe Broche. « On peut être fiers », commente le nouveau maire de Laudun-l’Ardoise Yves Cazorla.

Un bel outil que ce nouveau centre de formation, qui n’en est qu’à ses débuts. Outre attirer de nouveaux apprentis, l’UIMM cherche désormais à développer des partenariats, notamment avec l’Education nationale.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

1 commentaire sur “LAUDUN-L’ARDOISE Un nouveau pôle formation pour les métiers de l’industrie et de la métallurgie”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité