A la uneActualitésCulture

NÎMES Le Carré d’art rouvre ses portes

Ouvert au public dès aujourd'hui. Hier soir, inauguration et visite privée.

Inauguration sur invitation dûment sécurisée. À l'extérieur, le personnel manifeste. À l'intérieur, visite privée et discours des officiels (photo Véronique Palomar)

Après trois mois de fermeture rendus nécessaire par une dernière phase de travaux, le Carré d'Art nouvelle version ouvre ses portes au public dès aujourd'hui.

Le Carré d'Art a 25 ans. Malgré ses lignes avant-gardistes et son architecture unique, les attentes techniques ont évolué. Le bâtiment était énergivore, les espaces demandaient un réaménagement plus moderne. Une mise aux normes en vigueur, l'accueil du public devait être amélioré. Le tout avait grand besoin d'un coup de frais. C'est fait et ça a coûté presque 7 millions d'euros.

Les travaux du Carré d'Art ont porté, entre autre, sur l'amélioration des performances énergétiques. Résultat : une économie de 35% sur les consommation passées. Pour le reste, les travaux ont permis à la labellisation du ministère de la culture comme "Bibliothèque Numérique de Référence" de prendre tout son sens.

Que du bonheur pour l'usager

Un espace enfant entièrement revu (Photo Véronique Palomar)

La bibliothèque jeunesse agrandie de 40M2 est équipée de postes dédiés aux jeux vidéos, des tablettes et ordinateurs en libre service. Le deuxième étage est réservé au musée d'art contemporain. Le niveau -2 abrite un auditorium, un salle d'expo ainsi que deux salles de formation.

Plus de contenu de films, de musique et de cours en ligne depuis son domicile à travers une interface améliorée.(http://nimes.mediatheque.fr/, 500 000  pages de documents ancien bientôt intégrés dans Gallicia, le portail de la bibliothèque de France, et deux postes dédiés aux collections de l'INA.

La remise à niveau technique a permis d'installer des bornes automatiques de prêt, de déployer la wifi dans tout le bâtiment, de proposer des postes d'accès rapide à Internet, avec une mise à disposition au public de postes pour accéder à tous types de contenus en ligne.

Plongeon dans la réalité virtuelle (photo véronique Palomar)

Il a été aménagé, des salles de conférence, un laboratoire des usages numériques, une salle de création et d'expérimentation autour de la réalité virtuelle. Le mobilier, la moquette et la signalétique ont été changés. La visite permet de constater à la fois des services plus adaptés, un confort augmenté. À noter à l'extérieur, une accessibilité améliorée par la mise en place d'une 2e rampe d'accès, rue Racine, et d'une boîte de retour des documents 24H/24.

Des espaces plus aérés, un mobilier plus confortable, une signalétique améliorée et un éclairage revu invite le visiteur à prendre le temps de lire, de travailler, d'écouter, de visionner un film, consulter Internet, écouter de la musique, de participer à un événement ou de bénéficier de formation. Conçu au temps du minitel, le Carré d'Art est entré dans l'ère 2.O.

Véronique Palomar

Répartition du budget de la réhabilitation. Montant global de l'opération :  6 750 000 €TTC répartis comme suit : État. DRAC. LR. MP 1 913 991€ HT. Ville de Nîmes : 1 857 009 € HT. CA Nîmes métropole : 1 135 000 € HT. Région : 720 000 € HT.

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité