ActualitésPolitique

GRAU DU ROI Un nouveau groupe de réflexion se lance

Le Groupe de Réflexion pour l'Avenir et l'Unité (GRAU) veut faire cogiter les Graulens et lance une enquête dans les milieux économiques

Un nouveau groupe de réflexion dans l'air et une enquête dans le domaine économique pour commencer (photo FG/OG)

"Un regard nouveau sur le G.R.A.U du Roi." Tel est le titre du communiqué de presse tombé sur notre boîte mail ce matin. À moins de deux ans des prochaines municipales, le jeune Charly Crespe qu'on a vu fréquenter les bancs du public du conseil municipal très régulièrement depuis plusieurs mois lance un "think-tank" graulen, comprenez un groupe de réflexion.

Le communiqué : "Charly Crespe, jeune médecin-psychiatre âgé de 30 ans, est natif du Grau du Roi. Il vient de fonder le Groupe de Réflexion pour l’Avenir et l’Unité (G.R.A.U) avec toute son énergie et la volonté d’apporter un regard nouveau sur la vie locale. Le Groupe de Réflexion pour l’Avenir et l’Unité est un mouvement citoyen dont l’ambition est d’émettre des avis et des propositions dans l’espoir d’influencer les politiques publiques. Le G.R.A.U est composé d’une équipe de citoyens qui partagent le même enthousiasme et la même conviction. Il s’organise en différents ateliers pour aborder notamment les questions de l’identité, de la gouvernance territoriale et de l’économie locale. Pour compléter son état des lieux du tissu économique local, il lance entre les mois de mai et juin 2018 une enquête auprès des acteurs économiques de l’ensemble de la commune. L’objectif est de prendre le pouls économique du Grau du Roi dont les quartiers souffrent de désertification l’hiver. Les membres du GRAU iront à la rencontre des chefs d’entreprises et diffuseront le questionnaire par voie électronique. Le GRAU fera connaitre les conclusions de ses travaux en toute transparence lors d’une réunion publique qui sera l’occasion d‘un premier échange avec la population.Le G.R.A.U souhaite s’ouvrir aux citoyens prêts à s’investir dans cette démarche nouvelle pour la cité."

Le GRAU est donc le dernier venu dans le paysage local -ô combien tempétueux- de la station balnéaire gardoise, qui reste un village gallo-romain de pêcheurs (et de plein d'autres) dans l'âme. Version Astérix le Gaulois... Pour l'instant, il tient surtout à favoriser les échanges entre acteurs économiques et citoyens concernés par leur cité, sans dépendance politique marquée, sinon un attachement à la commune.

Pour rappel -et pour nos lecteurs qui vivent au-delà des limites de la station balnéaire gardoise-, il existe donc politiquement au conseil municipal la majorité de Robert Crauste, -ex-PS frêchiste devenu marcheur macroniste- ; l'opposition de droite Grau du Roi Naturellement au pouvoir jusqu'en 2014 dans la cité ; une élue dissidente du Grau du Roi Naturellement soutenue par une association, le Cercle du Grau ; le FN, riche de deux élues qui à moins d'un changement et selon nos informations n'a point de think tank. Grenouillent également quelques citoyens qui ont contesté la légalité de certains conseils municipaux auprès de la préfecture. Jacky Kremer, ex-collaborateur politique de l'adjoint de Nîmes Richard Tiberino dans les années quatre-vingt dix, a vu son action retoquée par la Préfecture. On évoque une liste UDI, pour peu que l'UDI existe encore sur le littoral.... L'annulation des deux conseils municipaux visés par les courriers variés semble toutefois ardue et casse-tête pour l'autorité administrative, soucieuse de sérénité... Le Front national ou GDR Naturellement ont également lancé ces démarches administratives, dans le désordre. Bref, le Grau du Roi côté municipales c'était un peu "Plus Belle la vie" pour les rebonds scénaristiques. S'acheminerait-on vers un remake d'"Urgences" désormais ? On n'a pas fini de vous parler "graulinades" comme rigolent ces odieux moqueurs d' élus aigues-mortais...

Florence Genestier

Etiquette

Florence Genestier

Arrivée à Objectif Gard depuis juillet 2017, ma première carte de presse date de 1991 (si, si !). Née en Bourgogne, des études lyonnaises, quinze ans de PHR dans une région de montagnes, puis un détour par une mairie, la vie web d'associations et de projets sur Paris, Dijon, le sud Bourgogne, quelques chroniques judiciaires. Me voilà chargée de l'actu de la Petite Camargue :) de l'Espiguette jusqu'à Vauvert et au-delà. C'est sportif mais passionnant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité