A la uneFaits Divers

NÎMES Expulsion de Moussa : un militant arrêté et placé en garde à vue

Alors qu'une nouvelle manifestation se déroule, ce lundi à 17h, devant la Préfecture du Gard pour dénoncer l'expulsion vers son pays d'origine de Moussa, un jeune Guinéen de 28 ans, un militant qui plaide sa cause a été arrêté et placé en garde à vue pendant 20h.

Moussa est un jeune homme qui devait être expulsé durant le week-end, mais le commandant de bord de l'avion qui devait le reconduire dans son pays d'origine lui a octroyé un sursis sur le territoire Français, en estimant qu'il n'y avait plus de place dans l'avion. Le Guinéen a été reconduit au centre de rétention de Nîmes où il est retenu depuis un mois. Un jeune homme qui serait homosexuel et qui aurait vu, selon ses dires, son compagnon se faire tuer dans son pays natal...

Moussa a fui la Guinée en 2015, pour trouver refuge en France. C'est pour le défendre que des militants se rassemblent depuis quelques jours face à la Préfecture du Gard pour essayer de faire infléchir la décision et trouver une solution permettant à Moussa de continuer à vivre en France. C'est suite à la manifestation de soutien pour Moussa, de dimanche, qu'un retraité, âgé de 63 ans, a été interpellé. La police estime que ce militant est l'auteur d'une dégradation, une inscription sur la façade de la Préfecture... " Préfet de M " était noté sur le mur. Ce militant a été arrêté par la police, " puis placé plus de 20h en garde à vue ", affirme son avocat, maître Marc Roux, avant d'être déféré ce lundi après-midi au parquet de Nîmes. Au final, après son passage au Palais de Justice de Nîmes, ce lundi après-midi, le sexagénaire " a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de paraître dans le Gard ", selon le vice-procureur Patrick Bottero. Il sera poursuivi devant le tribunal correctionnel de Nîmes pour  " dégradation d'un bien public, outrage sur des policiers et refus de se soumettre à un relevé ADN ".

Maître Marc Roux, avocat d'un retraité-militant, arrêté par la police.

" C'est un militant très marqué par la cause de Moussa. C'est une procédure démesurée. Mon client milite pour un homme qui est menacé de mort si on le reconduit dans son pays ", poursuit l'avocat du mis en cause, maître Marc Roux. Le retraité sera donc jugé dans quelques semaines.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

3 réactions sur “NÎMES Expulsion de Moussa : un militant arrêté et placé en garde à vue”

  1. peur-être que l’inscription était un peu provocante, mais c’est le signe de la colère qui découle des mesures actuelles
    Mise en examen de  » personnes à BRIANÇON qui manifestaient contre les « éloignement » à la frontière d’ITALIE, la manifestation des
    IDENTITAIIRES sur les mêmes sites (celle-ci restera non réprimée et non sanctionnée bien entendu)
    « on peut prêcher la HAINE , mais pas la SOLIDARITÉ »
    nous espérons que la manifestation des ETATS GENERAUX de L’IMMIGRATION à PARIS les 26-27 MAI aura un impact
    sur les citoyens français et les Sénateurs qui vont devoir se prononcer sur le LOI.

    1. Inscription un peu provocante envers le Mr. le Préfet…moi je la qualifie d’injure. Les identitaires ne font que refouler ceux qui pénètrent illégalement sur le territoire français .En cela ils ne font qu’aider nos polices aux frontières dans leurs attributions. La solidarité c’est beau c’est magnifique mais avons nous à l’infini les moyens d’accorder cette noblesse d’esprit? Si oui que chacun de nous recueille un immigré sous son toit et le prenne en charge de A à Z. Ce bel acte d’amour pour son prochain ne peut se faire que si ce sentiment est partagé réciproquement .Sinon cela s’apparente à un mariage forcé ou à une relation non consentie. Axons nos valeurs d’entraides par la coopérations à l’aide au développement économique ,culturel des pays qui n’ont plus les moyens d’offrir une vie décentes a ses concitoyens plutôt que de les recevoir uniquement pour qu’ils survivent dans des conditions lamentables et parfois exploités.

  2. Désolé, je n’irai pas à la manifestation du 1er mai au Vigan
    Depuis plusieurs années, j’ai grand plaisir à venir au traditionnel rassemblement du 1er mai devant la mairie du Vigan. J’avais même préparé un petit tract pour inviter au débat sur les perspectives de luttes qui s’imposent à nous. Une occasion de lancer de riches discussions lors du pot de l’amitié offert par la CGT.
    Le parquet de Nîmes en a décidé autrement.
    Suite à une première mobilisation en soutien à Moussa
    ( http://www.midilibre.fr/…/mobilisation-a-nimes-expulser-mou… )
    le préfet a voulu l’expulser dans la nuit de samedi à dimanche, suscitant un second rassemblement ce dimanche. https://www.nouvelobs.com/…/le-calvaire-de-moussa-homosexue…

    Arrêté à l’issue de cette manifestation, j’ai été interpellé et emmené au commissariat.
    Après 20h de garde à vue, je suis ressorti vers 16h ce lundi avec une convocation d’audience pour le 27 septembre 14h (3 chefs d’inculpation : dégradation, outrage et refus ADN) et une interdiction d’aller dans le Gard sauf pour mon activité administrative de trésorier départemental des parents d’élèves.
    https://www.objectifgard.com/…/nimes-expulsion-de-moussa-u…/
    Je n’ai rien déclaré sur les faits, pour maintenir une pression sur les causes : l’avenir de Moussa. J’espère que nous pourrons obtenir sa libération, car ce qu’a tenté de faire la préfecture est inacceptable. Le respect d’un dépositaire de l’autorité publique, ça se mérite. Papon, à une époque que l’on croyait révolue et le Doyen de la fac de droit de Montpellier, sont des contre-exemples que ceux qui se sentent outragés devraient méditer.
    Pour l’instant PRIORITE A LA LIBERATION DE MOUSSA

    http://www.objectifgard.com/…/nimes-expulsion-de-moussa-le…/
    En attendant, ne m’en veuillez pas de laisser le Gard à vous !
    Bob de Ganges

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité