Faits Divers

NÎMES EN FERIA 38 permis retirés cette nuit : de nombreuses conductrices alcoolisées

Contrôle routier. Photo archive/ Objectif Gard

Les dépistages d'alcoolémie et de stupéfiants ont pris fin à 6h30, ce dimanche matin, sur tous les axes ciblés par les gendarmes. 8 postes ont été mis en place cette nuit, de 3H30 à 6h30, et 1814 dépistages réalisés. Et le bilan est encore plus important que l'année dernière pour cette troisième nuit de fiesta. 38 permis ont été retirés par les militaires gardois, contre 33 en 2017. 36 permis retenus à cause d'un taux d'alcoolémie trop élevé, tandis que 2 autres le sont pour des problèmes liés aux stupéfiants. Le taux le plus important relevé est de 2,52g, sur un conducteur contrôlé route d'Uzès, à Nîmes. Il y a également eu un refus d'obtempérer par un conducteur qui a pris la fuite, tandis que deux autres ont refusé de se soumettre aux dépistages. L’événement marquant de la nuit reste le nombre élevé de conductrices alcoolisées. Au bout de trois nuits de dépistage les gendarmes ont déjà retiré 85 permis de conduire.

Dans la matinée de dimanche, la conducteur qui a pris la fuite a été interpellé chez lui par les gendarmes et placé en garde à vue. Deux autres conducteurs sont activement recherchés pour des délits de fuite survenus les nuits précédentes.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité