A la uneSports GardUSAM

USAM Une dernière session contre Cesson

La Green Team dispute son dernier match de la saison au Parnasse face à Cesson-Rennes. Coup d'envoi 20 heures.

Comme à chaque veille de match, l'entraînement commence par un petit foot.Tradition nîmoise oblige ! (photo DR USAM)

Pour la vingt-cinquième et avant-dernière journée de Lidl Star Ligue, l'USAM reçoit les Bretons de Cesson-Rennes. Pour sa dernière de la saison au Parnasse, la Green Team veut finir en beauté face à un adversaire pas encore officiellement maintenu. 

Après la défaite la semaine passée (33-35) contre Toulouse, fini les rêves d'Europe pour l'USAM. Mais le dénouement de cette saison doit encore passer par deux péripéties. Et les Nîmois sont encore acteurs de ce championnat. Ils n'ont pas pu accrocher la cinquième place, synonyme d'Europe, il faut maintenant ne pas perdre la septième. Un classement qui symbolise de terminer dans la première partie de cette première division (14 équipes engagées) et d'atteindre l'objectif fixé en début de saison par le président, David Tebib. Une prouesse qui serait plus qu'honorable pour le dixième budget du championnat, qui n'a pas fait mieux que huitième sur ces dix dernières années.

Forcément quand on reste sur quatre matches sans victoires, les poursuivants ont l'occasion de se rapprocher. Toulouse, dernier bourreau de l'Usam, et Chambéry sont les deux chasseurs qui pointent à deux cartouches des Verts. Tomber à la neuvième place serait forcément un regret pour les joueurs de l’entraîneur Franck Maurice qui ne veulent pas gâcher la dernière sortie à domicile. "C'est important de bien finir au Parnasse pour que les supporters soient contents et que nous puissions jouer relâchés à Ivry pour la clôture", concède Elohim Prandi. "Si on remporte les deux derniers matches, on finit avec 29 points. C'est signe d'une belle saison."

Deux adversaires, sur le papier, à la portée de l'Usam puisqu'ils évoluent dans le bas du classement à la limite de la relégation. Une zone dont les Bretons ne se sont pas totalement détachés car mathématiquement Saran peut revenir. Même si la probabilité semble faible, les joueurs de Cesson comptent bien se mettre définitivement à l'abri en terre gardoise.

Malgré des résultats compliqués, la bonne ambiance est toujours de rigueur, à l'image des pivots Benjamin Gallego et Hichem Kaabeche (photo DR USAM)

Des Nîmois qui peuvent compter sur la cohésion de leur groupe pour finir sur deux belles notes. Une bonne ambiance présente, hier, lors de l'entraînement. Des sourires, des petits gestes de chambrage qui ne trompent pas et montrent le bien-vivre de cette équipe. Une session qui a démarré comme à chaque veille de match officiel, par un petit foot où ce sont toujours les jeunes qui affrontent les vieux. Une séance collective marquée par un travail de fixation et de décalage devant le but. Et, pour conclure, une série de tirs. Histoire de régler la mire, avant de faire trembler, ce soir, une dernière fois les filets du Parnasse.

Corentin Corger

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité