Actualités

SOMMIÈRES Après 16 ans d’attente, la gendarmerie enfin reconstruite

La gendarmerie actuelle a été inondée en 2002, altérant les conditions de travail des militaires.

Le maire, le préfet et le constructeur ont posé symboliquement la première pierre, ce lundi (Photo : Coralie Mollaret)

C’était en 2002. Des pluies diluviennes s'abattent sur la commune. Capricieux, le Vidourle sort de son lit. Ces inondations meurtrières feront 13 morts ainsi que de nombreux dégâts matériels. La gendarmerie dans laquelle stagne deux mètres d’eau est l'une des victimes. Si promesse avait été faite de reconstruire ces locaux, il aura fallu attendre 18 ans pour la voir se réaliser.

Ce lundi après-midi, le préfet, Didier Lauga, a reconnu que « les gendarmes ont dû vivre dans des condition de travail assez précaires. » Des gendarmes qui, rappelle le haut fonctionnaire, «  n’ont pas de syndicat mais qui revendiquaient très légitimement des conditions de vie normales. »

Un projet à 2,8 M€

Fin 2019, les clefs de la nouvelle caserne seront remises par le constructeur-gestionnaire FDI Habitat. Un projet à 2,8 M€, réalisé en face du futur lycée. D’une emprise foncière de 7 000 , la nouvelle gendarmerie se composera de trois bâtiments, dont 11 appartements (allant du T3 au T6) pour loger les militaires et leurs familles.

Satisfait que la gendarmerie n’ait pas été relocalisée en dehors de Sommières, son maire, Guy Marotte, n’a pas manqué de rappeler que « 29% des interventions de la communauté de brigade de Calvisson se font sur Sommières. » Et d’émettre le souhait d’obtenir une « brigade autonome qui pourrait intervenir beaucoup plus rapidement. » En espérant que son souhait ne mette pas aussi longtemps à se réaliser que la reconstruction de la gendarmerie…

À l'occasion de la pose de la première pierre de la gendarmerie, la route de Route de Galargues a été rebaptisée avenue du colonel Arnaud Beltrame. Un hommage a aussi été rendu au maréchal des logis chef Honoré Perez, tué dans l'exercice de ses fonctions à Sommières (Photo : Coralie Mollaret)

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité