A la uneActualitésSociété

NÎMES Le gouvernement bâtit sa politique sur le handicap

Sophie Cluzel, secrétaire d'État chargée des personnes handicapées, a symboliquement posé la première pierre de la nouvelle biscuiterie de l'ESAT "Les Chênes Verts".

Sophie Cluzel, secrétaire d'État chargée des personnes handicapées, entourée du député Philippe Berta et de Marc Taulelle, adjoint à la mairie de Nîmes (photo Corentin Corger)

D'habitude si calme et paisible, le coin de garrigues du Mas de Roulan a connu un certain tumulte, ce jeudi matin. Sophie Cluzel, secrétaire d'État chargée des personnes handicapées, s'est rendue à l'ESAT nîmois "Les Chênes Verts" afin d'y déposer symboliquement la première pierre de la future biscuiterie. 

L'Établissement et service d'aide par le travail (ESAT) "Les Chênes Verts" est une maison d'accueil dédiée aux handicapés fondée en 1974. "C'est une opportunité de donner une formation à ces personnes et de leur permettre de s'insérer socialement par le biais du travail", clame le président de l'ESAT, Jean-Claude Drimaracci. Trois secteurs sont privilégiés sur le site nîmois : la carrosserie, les espaces verts et la biscuiterie. C'est ce domaine qui a valu spécifiquement une visite gouvernementale.

Attention à ne pas renverser la gamatte Madame la secrétaire d'État ! (photo Corentin Corger)

Les locaux sont devenus trop étroits en regard de la production et obsolètes face aux normes européennes, la construction d'un nouveau bâtiment s'impose. Et comme l'a dit Sophie Cluzel, en s'adressant aux résidents du site : "bâtissons vite ! C'est de notre devoir de vous accompagner pour montrer au monde "ordinaire" que vous êtes capable de beaucoup de choses". 

Après les paroles, les actes et, sans gants, la secrétaire d'État a endossé le costume du maçon et muni de sa truelle a étalé du béton. Avant de dire à nouveaux quelques mots sur les ambitions du gouvernement Macron : "il n'y a pas de grande loi handicap mais beaucoup de choses ont déjà été faites. On veut favoriser l'emploi direct". Et de souligner le travail effectué au niveau de l'ESAT, "je vois que tous les acteurs sont totalement soudés. La force du handicap c'est de réunir tout le monde". 

Justement, de nombreux acteurs ont participé au financement de ce projet qui s'élève à 1,34 million d'euros. L'Agence régionale de santé (ARS) Occitanie investit 300 000 euros et 110 000 pour la délégation départementale du Gard. L'État, puis la ville de Nîmes et le Conseil départemental qui se portent garants de l'emprunt de 600 000 euros contracté par "Les Chênes Verts". Le reste de la somme provient de la Région, qui finance pour 25 000 euros pour l'éco-construction du bâtiment et d'une quarantaine de donateurs.

Les travaux vont officiellement démarrer début juillet pour une inauguration espérée en juin 2019. Le but est de répondre davantage à la demande de la grande distribution. Avec également un nouveau projet, celui de s'ouvrir à un autre handicap en proposant des biscuits aux diabétiques. La boucle est bouclée.

Corentin Corger

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité