Faits Divers

NÎMES Un prêtre agressé au cutter : un homme condamné

Salle d'audience du tribunal correctionnel de Nîmes. Photo  / Objectif Gard

Un homme a été condamné à 8 mois de prison par le tribunal correctionnel de Nîmes pour des " violences volontaires " sur un prêtre qu'il connaissait. Hector, 34 ans, a été jugé, lundi soir, en son absence.

L'homme d'église, âgé de 82 ans, connaissait son agresseur puisqu'il l'avait hébergé pendant près de 16 mois avant de lui demander de partir " car il abusait de ma gentillesse", a affirmé le religieux sur procès-verbal. Le 9 juillet 2017, l'individu a frappé à la porte du logement du prêtre dans le centre-ville de Nîmes. Un coup de cutter a été porté contre le religieux qui a été sévèrement blessé à la bouche et au visage. Son ITT a été fixée à 10 jours et il a été hospitalisé pendant trois jours juste après son agression. Les raisons de ce geste restent encore floues.

Le prêtre estime qu'il s'agit d'une querelle d'argent suite à des travaux effectués à son domicile. " Hector faisait des travaux chez moi, un soir il m'a réclamé de l'argent et je lui ai demandé d'attendre le lendemain", a estimé le prêtre devant les enquêteurs. Hector, originaire du Chili, était en situation irrégulière sur le territoire national. Il est probablement reparti dans son pays natal. Il était absent à l'audience du tribunal correctionnel. Retrouvé par les enquêteurs de police, avant d'être placé sous contrôle judiciaire, il donne sur procès-verbal une version totalement différente, puisqu'il affirme que le contexte de l'agression est liée aux gestes déplacés du prêtre. Le tribunal a reconnu le mis en cause coupable de cette agression conformément aux réquisitions du procureur adjoint, Stanislas Vallat.

B.DLC

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité