Actualités

UZÈS Un nouveau vestiaire pour le Rugby Club

Le Rugby Club d’Uzès est une véritable institution de la cité ducale.

Les vestiaires du RC Uzès ont été inaugurés mardi soir (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Avec 41 ans d’existence, 280 licenciés et une école de rugby labellisée par la Fédération qui compte 120 enfants, c’est peu dire qu’il pèse dans le paysage sportif local et même départemental, puisqu’il est le troisième club du Gard après Nîmes et les Angles.

Un club qui sort d’une saison compliquée, avec un maintien tardif en Fédérale 3, le premier niveau national, mais qui inaugurait mardi soir un tout nouvel équipement. Ainsi, le club dispose à présent sur son stade du Refuge de deux grands vestiaires, d’une salle de réunion, d’une salle de rangement du matériel et d’un vestiaire pour les arbitres.

Des travaux financés par la ville, la Communauté de communes du Pays d’Uzès (CCPU), le Département et la Région, et « qui font partie d’un programme voté il y a deux ans et qui comprenait les deux terrains synthétiques des stades Pautex et du Refuge, ces vestiaires et, dans quelques mois, les tribunes du stade », a précisé le maire d’Uzès et président de la CCPU, Jean-Luc Chapon. Ces derniers travaux ont coûté 265 000 euros, « avec 210 000 euros de subventions, c’est pas mal », a glissé Jean-Luc Chapon.

« Des équipements structurants »

Il faut dire que « nous sommes sur des équipements structurants qui profitent à l’ensemble du territoire », a rappelé le conseiller régional Fabrice Verdier, pas démenti par le président du Rugby Club (et élu au conseil municipal), Franck Séropian, qui rappellera que « 70 % de nos licenciés viennent d’en dehors d’Uzès. »

Le président du Conseil départemental, Denis Bouad, profitera de l’occasion pour évoquer la politique de subvention de l’investissement des collectivités locales menée par le Département, « dans le cadre de laquelle nous avons attribué plus de 35 millions d’euros de subventions sur les trois dernières années qui ont généré plus de 200 millions d’euros d’investissements. »

Pour le Rugby Club, c’est surtout une opportunité de « continuer à grandir, de mieux accueillir les enfants et développer les valeurs du rugby, affirme Franck Séropian. On va essayer de gratter le haut niveau et de dépasser les 300 licenciés. » Le tout avec la pression amicale des élus, parmi lesquels Fabrice Verdier qui lancera au président : « tu n’as plus aucune excuse. Rendez-vous à l’année prochaine pour fêter la montée ! »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité