RCNSports Gard

RCN Une reprise sous le signe du plaisir

Les joueurs à l’écoute de la première causerie d’Armand Mardon (Photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Les rugbymen nîmois se sont retrouvés à l’hippodrome des Courbiers pour la reprise de l’entraînement.

Ils n’avaient plus touché un ballon depuis le 20 mai et une défaite au stade Kaufmann contre Nantes (20-21). Du coup, ils étaient heureux de se réunir, lundi soir à l’hippodrome des Courbiers, pour la première séance d’entraînement de la saison.

Armand Mardon : « Les choses les plus simples sont parfois les plus compliquées ! »

Pendant que le préparateur physique vérifie que tout le monde a bien respecté le programme estival, les joueurs arrivent les uns après les autres, le sourire aux lèvres. Les recrues sont presque toutes là. Il manque juste quelques éléments blessés. Dans les vestiaires vétustes des Courbiers, les sacs s’empilent et le kiné prend soin de ses patients.

Max, Orengo, Berger, Gonzalez et Oliver, cinq des sept recrues Nîmoises (Photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Puis vient l’heure de reprendre le chemin du terrain. Les joueurs commencent par se réunir en cercle. Armand Mardon, le nouveau manager fait sa première causerie. « J'insiste sur la notion de plaisir. Je veux que vous preniez de l’initiative et que vous tentiez des choses. Aujourd’hui, ne vous attendez pas à des choses extraordinaires. Les choses les plus simples sont parfois les plus compliqués.»

Enfin le cuir ovale passe de mains en mains. Parfois, il y a une transmission qui se conclut par une perte de ballon. La manager rassure les joueurs «Ce n’est pas grave. C’est le premier entraînement. On ne va pas se mettre la tête dans le gazon ! Amusez-vous ! Le plaisir est l'essence du moteur !»

Pour Alexandre Nierat et les Nîmois, c'était le premier contact avec le ballon (Photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Cette reprise est aussi l’occasion pour Nicolas Alcalde, de retrouver les sensations du terrain. Sa blessure au bras, l’a éloigné des terrains depuis le 14 octobre 2017. Il lui est médicalement interdit de mettre en danger son cou et ses cervicales. Fini pour lui le poste de talonneur. Il évoluera désormais en 3e ligne (aile ou centre). Pour cela il est passé de 118 à 110 kilos, histoire de gagner en mobilité. « J'ai vraiment hâte de revoir le ballon et l’état d’esprit de cette équipe. Les copains et le rugby m’ont manqué», avoue le capitaine du RCN.

64 jours après, les Nîmois ont enfin retouché le ballon. Il leur reste six semaines pour se préparer à affronter une nouvelle saison en fédérale 1. Elle débute le 2 septembre.

Norman Jardin

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité