ActualitésSociété

NÎMES MÉTROPOLE Douze ans et toujours vivant

Photo d'illustration

Le festival de jazz de l'agglo débute le 21 septembre prochain et s'achèvera un mois plus tard.

Photo d'illustration

Le jazz à Nîmes a une drôle d'histoire. La cité des Antonin a toujours su écouter et faire de la place pour cette musique envoûtante, la preuve avec le 12ème festival de jazz de l'agglo.

On a pris la sale habitude de dire que le jazz est une musique élitiste, un poil hermétique et laissant peu de place à un nouveau public... Faux et archi-faux. Avec 15 grands rendez-vous répartis sur l'ensemble de l'agglomération autour d’un concept solidement installé, le festival de l'agglo est très ouvert et ne demande qu'à attiser votre curiosité. En effet, les stars du jazz, la nouvelle génération, les artistes de la région, les entractes gourmands, les dimanches " Jazz en famille " seront prochainement de retour et de pour près d'un mois.

De nouvelles initiatives vont rythmer le festival Premier exemple, le concert d’ouverture en plein air dans les arènes de Saint-Gilles avec un duo mythique. Autre possibilité, un petit concert secret dans le parc de Lédenon. Mais aussi une exposition en hommage au tricentenaire de la création de la Nouvelle-Orléans, un double concert à Saint-Mamert et à Clarensac, un artiste résident, la présence de France Musique, un festival off encore plus garni… Bref, tous les ingrédients sont réunis pour de belles rencontres dans une ambiance chaleureuse grâce à des lieux intimistes.

Pour Yvan Lachaud, président de l'agglo et Joël Vincent, en charge d'une partie de la culture, " Le Nîmes Métropole Jazz Festival a maintenant 12 éditions d’existence. Difficile de ne résumer qu’en quelques lignes cette véritable aventure qui fait vivre aux habitants de l’agglomération, et au-delà, des moments qui associent belles découvertes, cadres atypiques  et ambiance chaleureuse. Pour cette nouvelle édition, c’est à l’artiste Eddie Pons que l’on doit ce visuel de qualité. " Et de reprendre, " C'est un festival qui donne aussi sa chance aux groupes  naissants tout en associant des artistes de renommée  internationale. Preuve en est cette année avec la venue du duo mythique Amadou et Mariam. Et puis le Nîmes Métropole Jazz Festival, c’est aussi, et peut-être même surtout, l’occasion de belles rencontres, où le solo n’est pas synonyme de solitude mais une prouesse musicale, où le blues n’est pas un coup mais un style bien à lui, où le tag n’est pas un graffiti mais le complément d’une mesure. " 15 dates pour autant, voire plus, de goûts changeants et d'artistes de qualité. Un festival à découvrir.

La vente des billets se fait par Internet 24h/24 (jusqu’à 16h le jour du concert et 12h pour Jazz en famille). Mais aussi, dans les locaux de Nîmes Métropole. Dès le 29 août et jusqu’au 14 septembre inclus, les mercredis et vendredis, vous pouvez acheter vos billets entre 13h et 18h au Colisée, 3 rue du Colisée, Nîmes. Tél : 04.66.02.55.45. Tarif unique : 19 euros, (réduit à 15 euros. Pass six concerts à 90 euros. Tarif jazz en famille : une place adulte à 10 euros et une place enfant (-de 12 ans) à 5 euros (justificatif à présenter le soir des concerts). Programmation et billetterie en ligne jazz-festival.nimes-metropole.fr.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité