Actualités

NÎMES Jean-Paul Fournier en visite sur le chantier de l’école Paul Langevin

À une semaine de la rentrée, le maire de Nîmes a constaté l’avancée des travaux financés par la Ville.

Christian Allo explique à Jean-Paul Fournier (à droite) le fonctionnement de l’alarme attentat (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Ce lundi matin, le groupe scolaire Paul Langevin, située dans le quartier de Pissevin, a reçu la visite de Jean-Paul Fournier.

Le maire de Nîmes a pu se rendre compte de visu de l’étendue des aménagements exécutés ces dernières semaines. Jean-Paul Fournier était accompagné de Véronique Gardeur-Bancel, l'adjointe municipale déléguée à l'enseignement scolaire. La visite a débuté par l’école maternelle, avec les travaux restauration et de maintenance du bâtiment. C’est Christian Allo, le conducteur des travaux scolaires, qui guidait les visiteurs. Le parcours a débuté par les sanitaires qui ont été refaits à neuf pour un coût de 50 000€.

À l’école maternelle, le bloc sanitaire a été refait à neuf (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Une partie de la visite a été consacrée au système d’alerte attentat. Désormais, en divers lieux de l’école maternelle, des interrupteurs sont installés. Ils permettent de donner l’alarme et ils sont directement reliés aux forces de l’ordre. À ce sujet, Jean-Paul Fournier a demandé « s’il était possible de faire un essai, pour se rendre compte ». Christian Allo lui a répondu par la négative, lui expliquant que cela ferait se déplacer les policiers pour une fausse alerte.

Olivier Marti, le directeur de l’école élémentaire Paul Langevin, en discussion avec Jean-Paul Fournier (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Ce dispositif est obligatoire dans tous les établissements scolaires. La délégation municipale s’est ensuite dirigée vers l’école élémentaire où 95 000 € de travaux ont été effectués. L’ancien logement du concierge a été transformé pour partie en local pour le psychologue et, pour l'autre, en lieu destiné à l'accueil des réseaux d’aides spécialisées qui viennent en appui des élèves en difficultés. Dans d’autres parties de l’école c’est l’étanchéité qui a été améliorée et les menuiseries remplacées.

Véronique Gardeur-Bancel, Jean-Paul Fournier et Christian Allo dans l’ancien logement du concierge (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Enfin, grâce à la pose d'une cloison, la salle polyvalente a été dédoublée pour créer un nouveau local. L’école élémentaire Paul Langevin est la deuxième plus importante à Nîmes, avec 335 enfants répartis sur 19 classes.

Norman Jardin

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité