A la uneActualitésHandballSports GardUSAM

USAM De justesse, la Green Team remporte la bataille de Saint-Raphaël

Au terme d'un match acharné, l'USAM est parvenu à arracher la victoire 26-25 à Saint-Raphaël, pour la première journée de Lidl Starligue.

À l'image de Benjamin Gallego, cette rencontre s'est résumée à une grosse bataille défensive (Marie-Laure Terrier/SRVHB)

Pour la première journée de Lidl Starligue 2018/2019, l'USAM a réussi la belle performance d'aller s'imposer sur le parquet de Saint-Raphaël 26-25. En tête à la pause, la Green Team a ensuite été rejoint avant de faire la différence dans les derniers instants. Un très bon coup pour démarrer la saison. 

Après huit matches amicaux conclus par cinq victoires, il était temps de retourner à la compétition officielle pour l'USAM. Une première sortie pas contre n'importe quel adversaire : Saint-Raphaël, quatrième du dernier championnat et finaliste de la Coupe EHF. Le capitaine gardois, Julien Rebichon, avant le match regrettait que son équipe ne se soit pas rassurée dans le jeu durant cette préparation avant ce déplacement périlleux.

Les Varois déploraient l'absence du pivot Lynggaard et de l'arrière droit français Barachet. Côté usamiste, Garain et Brun étaient restés à la maison. Par rapport au groupe qui s'est rendu à Aigues-Mortes pour le dernier match amical (victoire 28-25 face à Nice, Proligue), seul Nieto se rajoutait. En revanche, c'était Salou qui démarrait titulaire en pivot, accompagné de Nyateu en demi-centre. Dupuy et Brasseleur formaient la base arrière, Sanad et Rebichon occupaient les ailes.

L'équipe locale prenait logiquement les devants en début de rencontre. Les Nîmois n'étaient pas encore rentrés dans la partie (4-1, 7e) à l'image de Brasseleur qui manquait ses deux tentatives, réalisait un passage en force et une passe ratée. Dupuy le remplaçait rapidement. La Green Team n'était pas en réussite et touchait beaucoup de bois. Gérard, sur penalty, voyait son ballon taper les deux poteaux et ressortir. Il marquait le suivant (5-2, 10e).

Galvanisés en infériorité

Les pivots Salou et Nieto ont souffert durant cette rencontre (Photo : Marie-Laure Terrier/ SRVHB)

Les Blancs, la tenue portée à l'extérieur, stoppaient l'hémorragie et se reprenaient en marquant trois fois d'affilée. Des buts signés Rebichon, Desbonnet et Sanad. Les Varois gardaient la tête grâce à leur gardien roumain Popescu. Prandi maintenait l'écart par un tir à six mètres et sa spéciale de loin pour faire admirer son bras droit surpuissant (9-7, 19e). Alors que les visiteurs revenaient à un but de retard avec Sanad, ils tombaient en double infériorité numérique. Rebichon et Prandi recevaient deux minutes de pénalité.

Comme leurs confrères du Nîmes Olympique à Angers, cela allait galvaniser les Usamistes. Les deux réalisations de Gérard et celle de Nieto permettaient aux leurs de mener au score (10-12, 24e). De son côté Desbonnet se mettait en mode infranchissable et réalisait quatre parades consécutives. En feu, Sanad donnait trois buts d'avance à la Green Team en nous offrant une subtile roucoulette (10-13, 26e). Les locaux encaissaient un 5-0. Néanmoins, ils résistaient et conservaient un faible retard à la pause (13-16).

Du néant à Sanad le patron

La Green Team a tardé à trouver la faille en deuxième période (Photo : Marie-Laure Terrier/ SRVHB)

L'entame de la seconde période a été très difficile pour les Nîmois. Le SRVHB a rapidement fait son retard et repris les commandes de la rencontre (18-17, 43e). L'USAM se trouvait en panne sèche en inscrivant un seul but en quinze minutes. Mais la partie était serrée et sur certaines actions de flottement, la rencontre pouvait déjà basculer. Prandi, parti seul vers la cage, touchait la barre. Comme lors du premier acte, la Green Team ne laissait pas son adversaire s'échapper.

Dupuy et Sanad relançaient la machine (20-20, 52e). La partie semblait tourner en faveur de Saint-Raphaël qui pouvait compter sur l'efficacité de Caucheteux au penalty (6/7). Mais à cet exercice, il allait trouver un adversaire à sa taille, en l’occurrence Sanad. L'ailier était décisif, en marquant trois penaltys consécutifs (24-24, 57e). Revenus de nulle part, les Usamistes appuyaient un dernier coup. Ils finissaient en beauté et scellaient la victoire sur un kung-fu des duettistes Sanad-Rebichon. L'Égyptien terminait avec dix buts au compteur. Remarquable ! Un dernier but adverse ne changeait rien, l'USAM tenait sa victoire. Un succès retentissant en terre varoise, seulement le deuxième dans l'histoire après celui de la saison passée (31-35). Voilà de quoi commencer sereinement la saison avant la réception de Cesson, mercredi prochain, pour le premier match à domicile.

De Saint-Raphaël, Corentin Corger

Fiche technique :

Saint-Raphaël - USAM : 25-26

Score mi-temps : 13-16

Arbitre : Mesdames Bonaventura

Palais des Sports Jean-François Krakowski

Saint-Raphaël : Popescu (2/18), Demaille (8/17), Simicu (0/0), Mapu (4/7), Sarmiento (4/6), Kolakovic (1/4), Jurka (1/1), Caucheteux (6/8), Vigneron (1/2), Toto (2/2), Trottet (0/0), Petit (0/0), Krakowski (0/1), Dipanda (1/8), Eponouh (0/0), Gayduchenko (5/6).

USAM : Desbonnet (1/1, arrêts : 13/36), Paul (arrêts : 0/2), Dupuy (3/4), Nyateu (0/2), Rebichon (1/1), Sanad (10/11), Tobie (3/7), Gerard (3/7), George (0/0), Brasseleur (0/3), Salou (0/1), Suty (0/0) Gallego (2/2), Poyet (0/0), Prandi (2/6), Nieto (1/1)

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité