Faits Divers

BAGNOLS Incendie mortel dans un immeuble : une enquête ouverte pour homicide involontaire

Le parquet de Nîmes veut faire taire les rumeurs qui circulent, notamment sur les réseaux sociaux.

L'incendie s'est déclaré au douzième étage de la tour (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Un juge d'instruction de Nîmes a été saisi, mercredi après-midi, d'une information judiciaire pour "homicide involontaire" et "dégradation par incendie" d'un appartement et des parties communes de la tour G2 à Bagnols-sur-Cèze, un immeuble de 14 étages et de 88 logements.

Un feu qui s'est déclaré, le mercredi 29 août, vers 1h30, au douzième étage et a coûté la vie à une mère de famille. Près de 200 personnes dans l'immeuble ont été mises en sécurité cette nuit-là, 11 avaient été intoxiquées. Depuis une grosse enquête de police essaie de faire la lumière sur les circonstances du drame et sur les raisons d'un tel drame.

"Il n'y a pas un seul élément qui permette de dire aujourd'hui qu'il s'agit d'un incendie criminel", affirme le parquet de Nîmes. "On ne sait pas pour l'instant pourquoi cet accident s'est déclaré, s'il s'agit d'un problème électrique par exemple. On attend des expertises du laboratoire de police scientifique pour en savoir plus." Si le parquet de Nîmes insiste, c'est que de nombreuses rumeurs empoisonnent ce dossier. "La procédure est polluée par les rumeurs véhiculées, notamment sur les réseaux sociaux. Il y a de nombreuses investigations en cours, beaucoup de témoignages recueillis sur des procès-verbaux, mais rien qui puisse étayer la thèse d'un acte criminel, à ce jour".

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité