Culture

BAGNOLS La jeunesse pour ouvrir le cycle de conférences de l’Académie de Lascours

La société des arts, lettres et sciences bagnolaise lance son cycle annuel de conférences gratuites et accessibles à tous ce jeudi soir avec une première.

Louis Canoby et Nora Drevon-Rey, intervenants de la première conférence de l'Académie de Lascours pour ce cycle 2018-2019 (DR)

L’académie de Lascours, qui compte une quarantaine de membres, fête ses trente ans cette année, et nous aurons l’occasion d’y revenir. Trente ans, c’est jeune pour une société savante, mais toujours plus âgé que les deux intervenants qui vont ouvrir ce jeudi son cycle de conférences.

« L’Académie donne la parole aux jeunes, c’est très nouveau »

En effet, il s’agit de deux élèves de classe de première, Nora Drevon-Rey et Louis Canoby. « L’Académie donne la parole aux jeunes, c’est très nouveau, explique Michel Aberlen, en charge de la communication à l’Académie de Lascours. Ils nous parleront de leur relation au savoir, des questions que posent l’apprentissage. » Le tout en présence du préfet du Gard, qui a répondu à l’invitation pour cette rentrée solennelle. « Ces jeunes sont porteurs d’une autre forme de savoir », poursuit l’académicien, appuyé par sa consoeur en charge de la section science du du numérique Cécile Obernesser : « nous essayons de faire la jonction entre les générations. »

Le tout dans une démarche sans cesse renouvelée de rendre le savoir accessible. Ainsi, l’Académie propose depuis trente ans dix conférences par an, gratuites et ouvertes à tous. Cette année ne déroge pas à la règle. C’est un programme divers, non thématisé, qui est proposé par l’Académie et porté en grande partie par ses membres. Ainsi, l’Amiral Bompard, héros bagnolais sera au menu du 18 octobre, le théâtre amateur le 15 novembre, le passionnant nombre d’or le 13 décembre, les odeurs dans le comportement humain le 17 janvier, Bernard Palissy, un homme du XVIème siècle le 21 février, les femmes au XVIème siècle le 21 mars, l’image de la femme dans l’antiquité le 18 avril, Élisabeth Vigée-Le Brun, une portraitiste européenne le 16 mai, et enfin une sépulture à l’âge de bronze à Saint-Gervais le 20 juin. Notez que l’Académie proposera un colloque sur les paysages au sens large, intérieurs et extérieurs, ici et ailleurs, du 4 au 7 avril. Toutes les conférences se tiendront au château Val de Cèze, à l’exception de celle du 13 décembre sur le nombre d’or, qui se tiendra à la médiathèque de Bagnols, et de celle du 20 juin, qui sera donnée à la salle e la Coquillone à Saint-Gervais.

Et si on vient pour apprendre, les académiciens le jurent, « ce n’est pas pointu » et « accessible à tous. » Il faut dire que l’Académie, qui rassemble entre soixante et quatre-vingt-dix personnes tous les mois pour ses conférences, se voit comme « une espèce de service public », conclut Michel Aberlen.

Plus d’informations ici.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité