EconomieSociété

NÎMES ‘Agir pour ne pas subir’ ou comment protéger les entreprises contre les attaques informatiques

Lors d’une conférence qui s’est tenue en préfecture, les intervenants ont fait de la pédagogie face à des chefs d’entreprise.

Ely de Travieso a conseillé les chefs d’entreprise sur les bons réflexes à avoir pour contrer les cyberattaques

Une cinquantaine de personne était venue, mercredi dans la salle Marcel Encontre, pour assister à la conférence sur le thème ‘agir pour ne pas subir’. Ce rendez-vous, organisé par l’association gardigital avait pour sujet, la cyber sécurité dans les entreprises. Lors d’une longue intervention, Ely de Travieso, le référent cybersécurité de la CPME (confédération des petites et moyennes entreprises) a passé en revue tous les risques pris par les entreprises.

Bien choisir son mot de passe

De l’économie numérique, aux hackers, en passant par les bons réflexes et les solutions en qu’à d’attaque. La palette des sujets abordés était très large. Et le constat est plutôt inquiétant pour les entreprises. Ely de Travieso a évoqué l’attaque informatique de portée mondiale qui a eu lieu en 2017. Elle avait touché 300 000 ordinateurs dans 150 pays. Les victimes avaient vu leurs données cryptées à distance, et une rançon était demandée en échange du décryptage.

D’après des chiffres fournis par l’intervenant, 80% des entreprises ont constaté au moins une cyberattaque. Il y en a eu deux fois plus en 2017 qu’en 2016. Le référent de la CPME a sensibilisé l’auditoire sur le coût important d’une cyberattaque sur une entreprise. Puis, une série de conseil a été donné pour se protéger. Parfois, les bons réflexes paraissent simples comme, choisir avec soin ses mots de passes ou alors mettre régulièrement à jour les logiciels.

Selon une étude réalisée auprès de 2 000 dirigeants, 28% des cyberattaques réussissent en France, contre 19% en moyenne à l’international.

Norman Jardin

 

Publicité
Publicité
Publicité

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité