A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Retrouver l’ivresse de la victoire contre Reims

Sevrés de victoire depuis six rencontres, les Crocos espèrent bien retrouver la saveur des trois points face au promu Reims, ce soir à 20 heures, au stade des Costières.

Comme à Montpellier, Antonin Bobichon sera très certainement titulaire contre Reims, associé à Valls (photo Anthony Maurin)

C'est un match charnière qui attend le Nîmes Olympique ce soir (20 heures) contre Reims. Retrouver la victoire, qui fuit les Crocos depuis la deuxième journée, des couleurs après la lourde défaite de Montpellier (3-0) et se rassurer avant la trêve en conservant un petit matelas d'avance sur la zone rouge. 

En recevant Reims, Nîmes va clôturer une série de cinq matches en vingt jours avant une trêve internationale de treize jours sans compétition officielle. C'est après cette 9e journée que Bernard Blaquart maintient depuis le début de saison que l'on pourra tirer un premier bilan. Mais il y a donc ce dernier match à jouer après la correction reçue dans le derby. Première interrogation : les Nîmois vont-ils être capables de se relever ? "On regrette le résultat et notre performance. À nous de réagir. Si on fait un résultat positif samedi, on aura vite oublié Montpellier", répond le coach Bernard Blaquart.

À domicile, face à un promu, sachant que chaque point est primordial dans l'opération maintien, les Crocos ont davantage de pression. "Place aux matches ordinaires. On doit être performant dans ce qui est notre championnat", assure le technicien gardois. Ne pas s'imposer, qui plus est quand le dernier succès remonte au 19 août face à Marseille (3-1), serait une contre performance. "Six matches sans gagner, ça paraît toujours long. Les joueurs auront soif de revanche et de montrer qu'ils valent beaucoup mieux que ce qu'ils ont proposé à Montpellier", complète t-il. Ce fut de bonne augure de mettre des points au chaud face aux écuries européennes. Car il n'y a pas non plus péril en la demeure, le Nîmes Olympique est classé 14e avec neuf points. Coincé dans un amas d'équipes, à un point de Caen, 10e et trois de Nantes, 19e.

Avec ou sans Harek ?

Concernant l'équipe alignée ce samedi soir, il y a encore quelques incertitudes. Loïck Landre est toujours gêné au niveau des adducteurs, c'est l'expérimenté Fethi Harek qui devrait fêter sa première titularisation en Ligue 1 sous la tunique rouge. Associé dans l'axe au capitaine Anthony Briançon. Certains ont laissé quelques satisfactions de leur passage sur la pelouse de la Mosson : "je retiens notamment le match de Maouassa sur le côté gauche et la bonne rentrée de Valls." Les deux devraient débuter la rencontre. Mustapha Diallo, blessé et suspendu, c'est le milieu formé à Nîmes qui va jouer avec Bobichon.

Devant, ça devrait bouger aussi pour mettre fin à deux matches sans faire trembler les filets : "on est un peu plus en difficulté sur le plan offensif. Ça part de toute l'équipe. Du gardien à l'attaquant, on doit faire mieux dans la relance, les passes. Il suffit d'en marquer un, ça va repartir. Il n'y a pas à s'inquiéter plus que ça", confie Antonin Bobichon. Lors de la mise en place de jeudi matin, Clément Depres semblait tenir la corde pour démarrer en pointe au côté de Baptiste Guillaume.

Même parcours pour Reims

Le promu champenois qui débarque à Nîmes a la particularité d'avoir le même bilan que les Nîmois. Un départ également en trombe avec deux succès acquis face à Lyon et Nice sur le score de 1-0. Puis les hommes de David Guion sont rentrés dans le rang en concédant eux aussi trois nuls et trois défaites. De quoi se retrouver 15e juste derrière les Crocos avec le même nombre de points. À la différence que l'attaque rémoise est beaucoup plus stérile que celle des Nîmois.

Seulement quatre buts inscrits depuis le début de la saison, pour la dernière attaque de Ligue 1. En revanche, la défense pointe à la cinquième place du classement. L'équation semble donc la même que face à Guingamp. Une équipe qui va jouer très bas et attendre les Crocos pour procéder en contre. "On s'attend à un match disputé, accroché avec une équipe regroupée", conclut Bobich'. C'est un vrai défi que vont devoir relever les Nîmois pour perturber les blocs défensifs et trouver la faille. Le promu évolue pour l'instant avec quatre défenseurs, ce qui devrait laisser quelques espaces aux attaquants gardois. Ils seront attendus pour permettre au Nîmes Olympique de renouer enfin avec le succès. Enfin, on l'espère...

Corentin Corger

Le groupe retenu : Bernardoni, Valette, Alakouch, Briançon, Landre, Harek, Paquiez, Maouassa, Valls, Bobichon, Hsissane, Ripart, Thioub, Bouanga, Alioui, Bozok, Depres, Guillaume. 

La composition probable : Bernardoni – Alakouch, Briançon, Harek, Maouassa – Thioub, Bobichon, Valls, Ripart – Guillaume, Depres.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité