Faits Divers

AU PALAIS Il appelle les secours, sans dire qu’il est responsable de la mort d’une octogénaire

Vue aérienne du centre ville de Nîmes. DR

Un homme de 38 ans a été condamné par le tribunal correctionnel de Nîmes à 24 mois de prison, dont 9 avec un sursis, et une mise à l'épreuve.

Son permis est annulé pendant deux ans et il a une obligation de soins et de travail dans le cadre de la sanction infligée. Il était poursuivi pour " homicide involontaire, délit de fuite et circulation d'un véhicule à moteur sans assurance".

Ce  conducteur est reconnu coupable d'un accident de la circulation qui est à l'origine du décès d'une dame de 82 ans. Les faits sont survenus dans les rues de Nîmes, le 1er août 2016. Alors qu'il y avait des travaux et que la route était coupée, l'automobiliste a reculé en percutant violemment une octogénaire qui traversait juste derrière sa voiture. Des blessures très graves, la victime est décédée quelques jours plus tard à l'hôpital de Nîmes.

Le conducteur, après l'accident, a garé sa voiture plus loin... Il est revenu sur place en appelant les secours. À aucun moment il n'a indiqué qu'il était l'auteur de l'accident. La police a alors ouvert une enquête pour rechercher l'automobiliste. En interrogeant des ouvriers travaillant sur un chantier à proximité, une voiture sera identifiée comme celle à l'origine du drame. Un véhicule qui appartient à celui qui a appelé les pompiers, mais sans se dénoncer ensuite. Interpellé le lendemain à son domicile, il a reconnu être le conducteur fautif.

Cet homme avait déjà été condamné pour des délits routiers et notamment pour une conduite sous l'emprise de stupéfiants.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité