Culture

ALÈS « Crime et châtiment », accrochez-vous !

Ce mercredi 17 octobre à 20h30 et jeudi 18 octobre à 19h, le Cratère propose une création du chef-d’œuvre de Dostoïevski, « Crime et châtiment ».

Hier soir, la première alésienne de « Crime et châtiment » a laissé les spectateurs mitigés. Certains ont quitté la salle avant la fin, d’autres sont ressortis interloqués, presque assommés après 2h30 de représentation, et une troisième catégorie est partie satisfaite. Il faut reconnaître que la fresque de Dostoïevski est un sacré morceau : il s’agit dans un premier temps de l’absorber, puis parvenir ensuite à la digérer.

Durant cette pièce, on suit le personnage central, Raskolnikov, incarné par un époustouflant Frédéric Borie, dans les quartiers malfamés de Saint-Pétersbourg. On vit avec cet étudiant qui se considère comme un être hors du commun, on le voit se questionner sur le mal et ses limites, on est toujours avec lui quand il tue son usurière et la sœur de celle-ci. Grâce à une mise en scène bien pensée et très soignée, à une troupe de treize acteurs talentueux, l’équipe de Machine Théâtre et son metteur en scène, Nicolas Oton, invitent le public à s’interroger sur la violence, la société et la condition humaine. Intéressant et profond, mais il faut s’accrocher !

Tony Duret

Crime et châtiment – Grande salle du Cratère – mercredi 17 octobre à 20h30 / jeudi 18 octobre à 19h. Tarifs : de 12€ à 18€ (durée 2h30). Lien pour acheter une place.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité