Faits Divers

GARD Mis en examen pour le viol d’une handicapée, le patron ambulancier n’est plus incarcéré

(Photo d'illustration)
Photo d'illustration

Un chef d'entreprise d'une quarantaine d'années, arrêté la semaine dernière et mis en examen pour "viol sur une personne particulièrement vulnérable" a été placé sous contrôle judiciaire, ce lundi.

Vendredi dernier, après sa mise en examen, il avait demandé un débat différé pour statuer sur son éventuelle incarcération et avait été placé en attendant en détention provisoire pour le week-end, alors qu'il réfute totalement les accusations. "Je me félicite que la présomption d'innocence trouve un écho auprès de certains magistrats. Les faits sont catégoriquement contestés par mon client et les déclarations de la plaignante ne sont pas de nature à caractériser l'infraction reprochée, souligne le conseil de l'ambulancier Gardois mis en cause, maître Carmelo Vialette. En effet dans ce dossier, en droit et dans les faits, les allégations ne caractérisent pas le viol", poursuit le pénaliste Nîmois.

Ce patron d'une société d'ambulance, employant une dizaine de personnes dans le département, a été interpellé après la plainte de la famille d'une jeune handicapée de 18 ans. Une enquête de gendarmerie s'est déroulée durant plusieurs semaines. Les faits qu'elle dénonce, se seraient passés au domicile du responsable de la société de taxi-ambulance, qu'elle connaît pour avoir été sa passagère à plusieurs reprises.

Comme nous l'indiquions vendredi, ce chef d'entreprise est déjà connu pour une récente condamnation pour "agression sexuelle" et il est inscrit au fichier national des délinquants sexuels.

B.DlC

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité