Faits Divers

AU PALAIS Arrêtés sur l’aire d’autoroute de Tavel avec 30 kg de cannabis

Photo d'illustration DR/
Photo d'illustration DR/

Fouad, Yacine et Wissam, trois hommes originaires de la banlieue parisienne, ont été interpellés avec 30 kg de cannabis, le 8 février dernier sur l’aire d’autoroute de Tavel.

Fouad, 38 ans, et Yacine, 26 ans, comparaissent détenus devant le tribunal correctionnel de Nîmes alors que Wissam, 26 ans, se présente libre. Les deux premiers sont actuellement en prison dans le cadre d’une autre affaire. Les deux premiers, toujours, reconnaissent leur participation aux faits quand Wissam, lui, assure qu’il « n’a rien à voir dans tout ça ». Pourtant, la justice le place sur un pied d’égalité avec ses deux co-accusés quant à sa participation à ce go-fast parti de Barcelone et arrêté prématurément à Tavel.

Ce 8 février, Wissam était à bord d’une Clio, la voiture ouvreuse, avec son copain de lycée, Yacine. Derrière, seul dans une Laguna volée, Fouad transporte les 30,7 kg d’herbe. Tout se passe comme sur des roulettes, du moins en apparence. Car les trois hommes ignorent que les douaniers ont obtenu un précieux renseignement sur ce convoi de drogue. Ils les cueillent sans aucune difficulté et la main dans le sac… de cannabis, sur l’aire d’autoroute de Tavel.

À l’audience, les trois gaillards minimisent au maximum leur implication. Fouad, le chauffeur de la Laguna qui contenait la drogue, jure qu’il ne savait pas ce qu’il transportait. Il se doutait tout de même un peu que c’était suspect car on devait lui remettre entre 2 000€ et 3 000€ pour cette escapade espagnole. Yacine, lui, était en cavale au moment des faits.

Contrairement à son compère, il avait deviné que c’était de la drogue et il explique qu’il avait besoin d’argent. Il devait toucher 1 500€ pour le voyage. Wissam, enfin, clame son innocence. Il s’est rendu en Espagne « pour y passer du bon temps », mais les deux premiers l’auraient mené en bateau et se seraient servis de lui. Le vice-procureur, Willy Lubin, est très sceptique. Disons même qu’il ne croit pas une seule seconde aux versions des prévenus. Son réquisitoire en atteste : 5 ans de prison sont demandés contre Fouad et Yacine et deux ans contre Wissam.

Malgré les demandes de nullité et arguments soulevés par les trois avocats des prévenus – Maîtres Bidnic et Conquy (barreau de Paris) et Scherrer (Nîmes) –, les accusés ont tous été reconnus coupables. Fouad et Yacine prolongent leur séjour en prison pour deux ans de plus et Wissam, qui comparaissait libre et qui a profité du délibéré pour prendre la poudre d’escampette, a été condamné à un an de prison, mais sans mandat de dépôt. Ils se partagent aussi une amende de 92 100€ à verser aux douanes.

Tony Duret

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité