A la uneFaits Divers

GILETS JAUNES Interpellation et garde à vue, ce jeudi, d’un manifestant qui bloquait l’autoroute

(Photo d’archives)

Un gilet jaune qui bloquait l’accès de l’autoroute, ce midi à Garons, près de Nîmes, a été interpellé par les gendarmes.

Ces derniers avaient au préalable demandé aux gilets jaunes de ne pas effectuer un barrage bloquant. Plusieurs gilets jaunes étaient sur place, mais un seul gilet jaune a été interpellé par les militaires. Placé en garde à vue, cet homme d’une trentaine d’années a été relâché, ce jeudi soir, mais il est convoqué devant le tribunal correctionnel de Nîmes pour « participation à un regroupement après ordre de dispersion » et  » entrave à la circulation ».

En théorie il peut être condamné jusqu’à 1 an de prison. Les autorités semblent augmenter la pression aujourd’hui sur les gilets jaunes alors que le mouvement est soutenu par une grande majorité de Français selon les derniers sondages effectués. La manière forte parviendra-t-elle à calmer la fronde ou bien va-t-elle amplifier l’ardeur des gilets jaunes ?

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité