A la uneEconomie

LE 7H50 d’Éric Giraudier : « Les gilets jaunes se tirent une balle dans le pied »

Le président de la CCI Gard est aux avant-postes face au mouvement des gilets jaunes dans le Gard. Particulièrement touché, notre département fait craindre le pire pour l'économie locale. Éric Giraudier nous en dit plus sur les mesures mises en place à la Chambre consulaire.

Éric Giraudier, président de la CCI Gard. (Photo : Objectif Gard)

Objectif Gard : Comment la Chambre de commerce et d'industrie fait-elle face au flux des appels des entreprises inquiètes ?

Éric Giraudier : Nous avons mis en place dés le lundi 19 novembre - soit deux jours après le démarrage du mouvement - une cellule dédiée composée de 20 personnes. Elle a vocation à accompagner les entreprises à chaque instant face aux difficultés et les conseiller dans leur démarche auprès des organismes sociaux et fiscaux avec qui nous sommes en lien direct. Les chefs d'entreprises et commerçants peuvent donc nous joindre à tout moment (*). La CCI Gard est à leur entière disposition. Par ailleurs, nous menons inlassablement des actions auprès des pouvoirs publics pour demander de débloquer des situations intenables pour l'économie locale. C'est désastreux pour la santé financière de nos entreprises et des salariés qui ne peuvent plus travailler.

Le Gard est-il particulièrement concerné par le mouvement des gilets jaunes ?

Le Gard est l'un des départements les plus touchés. Nous avons des zones économiques très impactés et c'est regrettable. Aujourd'hui, les appels arrivent très fortement du secteur alésien, dans les zones d'activité industrielles. Mais pas seulement. Les grandes surfaces ont des difficultés pour être approvisionnées. Il faut bien entendu séparer le fond et la forme. On comprend le mouvement en ce qui concerne ce ras le bol fiscal mais les gilets jaunes se tirent une balle dans le pied. Car les commerçants paient aussi des impôts et taxes. Ces entreprises sont déjà victimes et par ces actions de blocages, on accentue leurs difficultés. Il faut donc rétablir rapidement la liberté de circulation des biens et des personnes et demander aux gilets jaunes de trouver d'autres modes d'action.

Ce mouvement arrive au mauvais moment avec la période de Noël...

Les commerçants des centres-ville de Nîmes et d'Alès mais également en périphérie vont difficilement se remettre de ce mouvement s'il se poursuit trop longtemps. C'est la période de Noël donc des achats qui ont un impact sur le chiffre d'affaires, sur les primes du personnel. Mais aussi sur les étudiants qui bénéficient à ce moment là de l'année de contrat de travail sur un mois, deux mois. Aujourd'hui, tout est gelé.

Propos recueillis par Abdel Samari

* blocages@gard.cci.fr

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

6 réactions sur “LE 7H50 d’Éric Giraudier : « Les gilets jaunes se tirent une balle dans le pied »”

  1. Macron, le gouvernement Philippe, les élus LaREM doivent maintenant débloquer la situation en répondant concrètement aux demandes des Français concernant leur pouvoir d’achat, moyen incontournable pour relancer l’économie.

    1. Ce ne sont pas les demandes des Français, ce sont les demandes des gj et seul un référendum ou un vote montrerait le réel soutien à ce mouvement de moins en moins légitime.

  2. Tout citoyen a le droit de manifester et tout citoyen a le droit de ne pas suivre un mouvement quel qu’il soit.

    Les premiers auraient dû se grouper devant les sous- préfectures et préfectures, à pied: ça aurait gêné les représentants de ‘l Etat, produit moins de pollution et de désastres économiques . Leur façon de tout vouloir démanteler dans le système actuel et de faire porter le chapeau au gouvernement actuel est tellement… comment dire.. infantile… qu’on en a de la peine pour eux, mais ce sont TOUS les Française qui payent la note de leur mouvement et il est de moins en moins pertinent.
    Oui l’ urgence climatique est bien plus importante que nos petits problèmes de pouvoir-d’ achat. Apprenons la sobriété heureuse et à bien gérer nos budgets; apprécions les aides nombreuses qui existent pour les plus démunis et concentrons-nous sur l’ avenir du monde que nous laisserons à nos descendants

    Les seconds, plus nombreux qu’il n’ y parait car restés fort silencieux, ne doivent en aucun cas être pris en otage comme c’ est le cas. Comme je refuse de mettre du jaune fluo je fais de détours pour éviter leurs barrages. RAS le BOL

    1. Vous avez tellement raison. C’est en train de devenir du grand n’importe quoi, et limite totalitaire quand on voit le nombre de gens qui se sont fait insulter ou secouer leur voiture parce qu’ils ne voulaient pas mettre le gilet, ou parce qu’ils avaient une voiture hybride ou électrique….
      Le problème selon moi n’est pas que le pouvoir d’achat mais surtout la surconsommation de certains qui ne savent rien gérer. On leur donnerait 100 ou 200 euros de plus par mois, ils se retrouveraient dans la même situation. Qu’ils achètent un smartphone d’occasion à carte au lieu de vouloir le dernier sorti et de prendre un abonnement, qu’ils arrêtent de chauffer leur maison à 22 degrés en plein hiver, ou d’abuser de la clim l’été. Qu’ils arrêtent de fumer (j’ai même vu certains demander le basse du prix des cigarettes, mais on va où là ?), qu’ils profitent des promos dans les supermarchés, qu’ils respectent les nouvelles limitations de vitesse et ils consommeraient moins, etc. Il y a tellement de moyen de s’en sortir …
      On vit dans un pays qui offre l’école à nos enfants, qui nous donne de l’argent quand on perd son travail, qui nous soigne presque gratuitement quand on est malade, qui nous paye une retraite quand on est trop vieux. Et d’autres choses encore. Et certains osent vouloir renverser ce système ? C’est ridicule…

    2. Il faut paralyser le pays une grève générale s’impose ; Ce gouvernement doit lier .Je rappelle que 85% DE LA POPULATION SOUTIENNE LES GILETS JAUNES c’est le peuple qui parle .

  3. Personne n’a encore compris vous n’avez pas honte de dire vos commentaires absurdes sa vous fait rien de voire d’année en année nos vieux, nos enfants, et nos femmes avec leurs pe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité