A la uneActualitésSociété

NÎMES Le grand capital dans le viseur, on s’Attac au climat

En action, Attac vise les banques contre le financement de projets nocifs pour le climat.

Les sympathisants de la cause dAttac (Photo Anthony Maurin).

Attac n'en est pas à son coup d'essai. Il y a bientôt deux ans, c'est à la banque BNP que la structure s'en était prise en lui fauchant ses chaises comme " elle nous fauche tout court. " L'an passé, c'est à l'enseigne à la pomme croquée, Apple, que les altermondialistes s'attaquaient. D'ailleurs, concernant Apple, la justice a considéré qu’Attac agissait dans l’intérêt général.

Depuis, de nouvelles actions coordonnées au niveau national sont constamment d'actualité alors imaginez ce qu'elles sont pendant la tristounette COP 24... L'action du jour était quant à elle organisée conjointement avec 350.org. Nîmes n'échappe pas au phénomène et a vu une action " radicalement non-violente, joyeuse et déterminée " s'ajouter à l'organisation d'une marche mondiale pour le climat qui visait à dénoncer le fait que le livret développement durable et solidaire (LDDS) ne doit plus financer la destruction du climat.

Action choc pour Attac qui en veut à la BNP ainsi qu'à d'autres banques... (Photo Anthony Maurin).

" Les 24 millions de LDDS collectent 106 milliards d'euros pour des usages qui peuvent n'être ni durables ni solidaires. Nous voulons demander aux banques plus de transparence sur ces livrets et demander au gouvernement de réglementer ces produits financiers afin que l'argent aille au bon endroit ", déplore Loïc, membre du réseau. Fondée en 1998, Attac (Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne) est une association qui milite, vous l'aurez compris, pour la justice fiscale, sociale et écologique, et conteste le pouvoir pris par la finance sur les peuples et la nature.

Manifestation choc et pacifiste

Mais contrairement aux manifestations actuelles, celles d'Attac sont totalement pacifistes. " Restez soft. Nous ne rentrons pas dans les agences mais nous allons scotcher des banderoles et peindre au blanc de Meudon pour dégrader le moins possible le mobilier ou les vitrines. Nous sommes à visage découvert. Nous ne nous cachons pas et s'il vient à y avoir des tensions, on dégage. Nous ne collons les stickers que sur le mobilier urbain, restez paisible, calme, groupé et ne courez pas ", poursuivent les coordonnateurs.

Rendez-vous était pris, Place de la Calade (Photo Anthony Maurin).

Le cortège est composé d'une quarantaine de convaincus et le parcours est ponctué par les arrêts devant la BNP, la Société Générale à deux reprises, HSBC, le Crédit Agricole... "Nous en sommes à trois ou quatre actions et nous n'avons jamais eu de problème ! ", concluent les organisateurs après avoir égrainé les consignes de sécurité, parlé des bonnes astuces en cas d'arrestation et donné les numéros d'urgence.

Autre cause soutenue par Attac, celle qui veut réduire l'impact humain sur le réchauffement climatique. Comme une marche pour le climat était organisée ce samedi à Nîmes, le groupe s'est joint à la manif.

Le site web du comité local d'Attac à Nîmes et sa page Facebook sur lesquels vous pourrez vous tenir informé des actions de la structure.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité