A la uneActualitésSociété

RÉTROSPECTIVE 2018 octobre : fête endeuillée, Ouigo, Tour de France et solidarité

Plusieurs jeunes blessés après un accident de voiture de fête photo DR)
Jean Bousquet, maire de Nîmes lors des inondations, Jean-Paul Fournier, maire actuel, et Didier Lauga, l'actuel préfet du Gard (Photo Anthony Maurin).

La fin de l’année, c’est l’occasion de prendre de bonnes résolutions pour les douze mois à venir. Au moins le premier… C’est aussi l’occasion de dresser le bilan de l’année écoulée. Objectif Gard ne déroge pas à cette tradition en proposant une rétrospective quotidienne des grands événements de l’année 2018. Place au mois d'octobre. 

"Certainement appuyés sur des bancs, il y aura quelques hommes qui se souviennent", chantait Francis Cabrel en 1994, dans sa chanson intitulé "Octobre". Ce 3 octobre 2018, ces hommes sont bien debout et se souviennent des inondations de 1988 qui ont fait onze morts à Nîmes. Un triste anniversaire pour une triste cérémonie composé d'un rapide dépôt de gerbe et de courts discours. Seuls Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes, et Didier Lauga, préfet du Gard, s'exprimeront. Présent, le maire de l'époque Jean Bousquet restera muet. Il avait pris le temps d'évoquer la solidarité nîmoise aperçue ce jour-là.

La solidarité est le terme à l'honneur en ce début de l'automne. Après les terribles inondations survenues dans l'Aude, les Gardois se démènent pour venir en aide aux sinistrés. Des agents d'entretien de l'entreprise Océan et de la Ville de Nîmes sont déployées dans les communes touchées. Une grande soirée d'enchères est organisée, début novembre, à l'initiative des commerçants du centre-ville qui récolteront 9 000 euros. La ville de Nîmes a également octroyé une allocation de 50 000 euros pour soutenir les Audois.

Plusieurs jeunes blessés après un accident de voiture de fête photo DR)

Décidément, ce mois d'octobre restera marqué par des événements que l'on aurait aimé éviter couvrir. La fête d'Aigues-Mortes est endeuillée après le décès d'une femme d'une soixantaine d'années percutée par un taureau dans les arènes. Le lendemain une voiture de fête se renverse et fait seize blessés. La conductrice était sous l'emprise de l'alcool et de la cocaïne.

Le 16 octobre, une légende du Nîmes Olympique s'éteint. Pierre Barlaguet décède à l'âge de 86 ans. Joueur, il termine trois fois vice-champion de France (1958, 1959 et 1960) et joue deux finales de Coupe de France (1958 et 1961). En tant qu'entraîneur, il réussit l'exploit de hisser les Crocos en finale de la Coupe de France en 1996, alors que le club évolue en National.

Sans transition, quelques jours auparavant, Carole Delga, présidente de l'Occitanie, annonce que la nouvelle prison du Gard sera construite à Alès. Une décision qui enchante les politiques locaux. Notamment, le directeur du cabinet du maire d'Alès, Max Roustan, Christophe Rivenq :  "la construction de cette prison assure la sauvegarde de notre tribunal." 

À un regard près, celui de Jacky Valy, la photo était réussi. Julien Plantier, Jean-Paul Fournier et Denis Bouad regardant dans la même direction lors de la présentation du tour de France 2019 (Photo Corentin Corger)

En octobre, ce fut aussi l'épisode Ouigo avec une première annonce d'arrêt de ces trains aux tarifs très accessibles. Les politiques s'en mêlent notamment Yvan Lachaud qui envoie une lettre à la SNCF. Une décision qui avait fait l'effet d'une bombe également chez les utilisateurs qui obtiendront gain de cause avec une reprise du trafic annoncée en juillet 2019.

C'est officiel ! Le Tour de France 2019 s'arrêtera trois jours dans le Gard. La délégation nîmoise est ravie de la  médiatisation planétaire qui attend notre département. Les coureurs débarqueront le dimanche 21 juillet pour passer une première journée de repos le lundi. Le mardi offrira une étape 100% gardoise avec une boucle de 177 kilomètres à parcourir de Nîmes à Nîmes. Après un premier passage la veille, le peloton s'élancera du Pont du Gard le mercredi 24 juillet. Au niveau local, les collectivités parviennent à sauver l'Étoile de Bessèges qui connaîtra une édition 2019.

La fin du mois est marquée par des épisodes de fortes précipitations. Le Gard est placé en vigilance orange, ce qui entraîne le report de la rencontre des 16e de finale de la Coupe de la Ligue entre Nîmes et Saint-Étienne. Ce n'est que partie remise puisque les Crocos remporteront le match le 27 novembre (1-1, 4 tab 2).

Corentin Corger

Publicité
Publicité
Publicité

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité