ActualitésEconomie

NÎMES-GARONS 20 000 passagers supplémentaires pour l’aéroport en 2018

(Photo d'illustration/droits réservés)

Une éclaircie pour l’aéroport nîmois qui a enregistré, en 2018, une hausse de 9% du nombre de passagers, malgré une diminution des vols.

Une accalmie dans les turbulences que traverse notre aéroport. Objectif Gard a eu accès à la synthèse annuelle de la société Edeis, chargée de gérer l’infrastructure pour le compte de Nîmes métropole.

Un trafic existant et robuste

Si certains désespèrent de voir stagner ou même décroître le nombre de passagers ces dernières années, les derniers chiffres sont encourageants. En 2018, le nombre de passagers des vols commerciaux est en progression de 9%, soit 20 000 voyageurs en plus. 

La hausse de l'activité commerciale est en partie tirée par l'aviation d’affaires, en hausse de 126% en décembre, ce qui confirme une tendance annuelle à la hausse de 23%. Pour la petite histoire, les cinq vols pour les équipes de football, en décembre, ont apporté quelques 267 passagers.

Dans cette même veine, le coefficient de remplissage s’établit à 88% en décembre, soit une progression de 87% sur 2018. Des avions mieux remplis et donc des vols plus rentables. Un argument que pourra désormais brandir Edeis aux compagnies, dans sa recherche de nouvelles lignes même si, d'après nos sources, aucune destination ne complétera l'offre existante cette année. 

Reste un point noir : les retards des vols. En décembre 2018, la société a répertorié 37 vols retardés sur 44 traités, soit 33 heures de retard, dont 20 heures pour une panne avion. Pour les heures restantes, Edeis met en avant la grève du centre de contrôle aérien d'Aix-en-Provence. Au total plus de 283 heures cumulées, toutes causes confondues, ont été enregistrées en 2018. 

SUD VTC à Garons

Le trafic passager n'est qu'un volet de l'activité de Nîmes-Garons. L'autre volet à intensifier réside dans l'installation d'entreprise. La société SUD VTC va bientôt s'implanter sur le site aéroportuaire. Une nouvelle aire de stationnement pour les voitures fait actuellement l'objet d'un appel d’offres européen.

Pour continuer à développer ce secteur, des aménagements de terrains ainsi que la construction de hangars sont indispensables. Dans quelques mois, la Sécurité Civile va accueillir les nouveaux Dash 8. Or pour l'heure, il n'y a plus de places disponibles...

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité