A la uneFaits Divers

GARD Un éducateur d’une maison de l’enfance en garde à vue pour des viols sur une pensionnaire de 14 ans

L'Hôtel de police de Nîmes. Photo archive Objectif Gard

Un éducateur d'un maison pour l'enfance en difficulté a été placé en garde à vue, mercredi, dans le cadre d'une enquête préliminaire dirigée par le parquet de Nîmes.

Il est interrogé au commissariat de Nîmes en prolongation de garde à vue pour " viols par personne ayant autorité sur mineur de moins de 15 ans", confirme le procureur-adjoint, Véronique Compan. Selon les premiers éléments de l'enquête, il semblerait que cet éducateur ait eu à plusieurs reprises des relations sexuelles avec la mineure.

La jeune fille est placée dans cet établissement gardois depuis plusieurs mois. C'est un signalement du collège où elle est scolarisée qui a initié l'enquête pénale. Cet éducateur pourrait faire l'objet d'une présentation au palais de justice de Nîmes afin d'ouvrir une information judiciaire, ce vendredi. Le dossier doit être confié à un juge d'instruction pour la suite des investigations.

La victime a été changée de foyer après la révélation des faits.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité