Faits Divers

GARD Arbre coupé et laissé au milieu de la route : « Des faits d’une extrême gravité », selon le procureur

Éric Maurel, le procureur de la république de Nîmes (Photo : archive Objectif Gard)

Une enquête est en cours pour "entrave à la circulation", "mise en danger de la vie d'autrui", et "blessures involontaires", selon le procureur de la république de Nîmes, Éric Maurel. Le patron du parquet de Nîmes monte au créneau et dénonce "des faits d'une extrême gravité". "Dans cette histoire, on aurait pu avoir un mort ou plusieurs blessés graves", poursuit le procureur.

Dans la nuit de mardi à mercredi, entre 3h et 4h du matin, un arbre préalablement coupé a été déposé au milieu de la départementale sur le commune de Connaux. Une femme qui se rendait à son travail sur Nîmes a percuté l'obstacle, poussant l'arbre sur 3 mètres. Son véhicule est totalement dégradé, tandis que la malheureuse conductrice a été blessée et transportée à l'hôpital à cause de plusieurs fractures. Une enquête de gendarmerie est en cours, d'autant que des faits similaires ont été signalés dans le secteur il y a quelques semaines.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité