ActualitésPolitique

GARD Le combat de l’hôpital de Ponteils

Le centre hospitalier de Ponteils. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

L’hôpital souhaite être inscrit au titre des établissements isolés pour bénéficier d’un crédit supplémentaire de 500 000€.

Le combat est mené par Patrick Malavieille, élu Communiste du canton de la Grand’Combe et président du conseil d’administration de l’hôpital de Ponteils-et-Brésis. Jeudi, les conseillers départementaux ont voté à l’unanimité un voeu pour que l’établissement des Hautes-Cévennes puissent être inscrit comme établissement isolé.

Un classement qui permettrait à l’hôpital centenaire de bénéficier de 500 000€ de crédits supplémentaires. « Il en aurait bien besoin !», martèle le Communiste, rappelant au passage les 7,6 M€ de budget de l’établissement, comprenant 75 lits et 140 agents.

« Ça fait trois ans nous demandons ce classement, à juste titre », commente l'élu, « l’isolement n’est pas une vue de l’esprit. » Et de citer « la clinique de Ganges qui a pu obtenir l’inscription. » Baladé, selon lui, entre le ministère de la Santé et l’Agence régional de santé, « il va falloir qu’ils se décident ! L’hôpital de Pontiels est là pour nous rappeler l’importance de la présence des services de proximité en milieu rural. »

CM
coralie.mollaret@objectifgard.com

Lire aussi : FAIT DU JOUR Ponteils : 90 ans après, l’hôpital toujours debout

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité