A la uneActualités

DIMANCHE VILLAGES Les femmes à l’honneur à La Grand’Combe

Les porteurs du projet "Donne le nom d'une femme à un espace public de la ville". Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Les porteurs du projet "Donne le nom d'une femme à un espace public de la ville". Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Pour la troisième fois, la municipalité de La Grand’Combe réédite l’action « Donne le nom d’une femme à un espace public de la ville » à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes.

Marie Curie et Lucie Aubrac : ce sont les deux noms qui ont été choisis par la population, ces deux dernières années, pour baptiser deux espaces publics de la ville. En 2019, la municipalité remet le couvert avec quelques nouveautés. En effet, dix noms, à partir d’une sélection de trente personnalités féminines, ont déjà été préalablement choisis par les élus de la commune – alors qu’ils l’étaient auparavant par les habitants. « Cela nous obligeait à organiser deux votes, celui de sélection et le final, et nous perdions du monde en chemin », explique Sophie Millot, adjointe aux affaires scolaires.

Pour faire durer le suspense, ces noms ne sont toujours pas connus de la population. Ils le seront à partir du 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes, où une exposition sera dévoilée à travers les différents quartiers de la ville. « C’est une façon de susciter des discussions et d’élever le débat plutôt que d’offrir des bouquets de fleurs… », souligne l’élue. Du 8 mars au 8 mai, les habitants pourront ainsi découvrir les parcours de ces dix femmes, soit à l’emplacement des panneaux électoraux, soit à la médiathèque Germinal. Quant au vote, il sera ouvert durant la même période à l’accueil de la mairie (une personne = une voix). « Pour permettre aux élèves de La Grand’Combe de se mobiliser également, des kits numériques de l’exposition seront à disposition des établissements scolaires », précise Sophie Millot. « Toutes les personnes domiciliés, scolarisées ou attachées à La Grand’Combe peuvent d’exprimer », ajoute-t-elle. Pour l’heure, le lieu qui portera ce nouveau nom n’a pas encore été déterminé. La clôture du scrutin aura lieu à l’occasion des festivités du 8 mai, à 17h sur la place Jean Jaurès.

Des surprises pour le 8 mars

Après le dévoilement des dix personnalités soumises au vote citoyen, la journée du 8 mars sera également marquée par « une grosse surprise » dans les rues de la commune. La municipalité tient à garder le mystère sur l’événement… Ensuite, à 11h, se tiendra l’inauguration du pont des Pelouses baptisé « pont Lucie Aubrac », en présence du petit-fils de cette dernière, Renaud Helfer-Aubrac.

À 15h et 20h30, une conférence théâtralisée sur le sexisme, appelée « 55 minutes dans la tête d’une femme » aura lieu dans la salle Marcel Pagnol (accessible dès l’âge de 10 ans). Enfin, le lendemain, samedi 9 mars, une manifestation citoyenne animera le marché du samedi matin.

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité