A la uneActualitésSociété

NÎMES 120ème promotion pour les Adjoints De Sécurité

L'École Nationale de Police vient de célébrer la 120ème promo des ADS en la présence de Thierry Dousset, directeur de cabinet du Préfet du Gard.

(Photo Anthony Maurin).

L'École Nationale de Police de Nîmes ne forme pas que des policiers... Cadets, adjoints de sécurité et gardiens de la paix font aussi partie des formations que tout un chacun peut tenter. 82 000 m² de bâtiments et une superficie globale de 37,7 hectares.

(Photo Anthony Maurin).

Pour avoir fait partie de cette 120ème promotion des Adjoints De Sécurité, le recrutement et les épreuves de sélection furent organisés par zone de défense et de sécurité. Lors de l'inscription, le candidat a dû émettre de un à trois vœux d'affectation parmi les départements situés dans le ressort de la zone de défense et de sécurité dans laquelle il a postulé.

(Photo Anthony Maurin).

Etre de nationalité française et être âgé de 18 à moins de 30 ans à la date de la première épreuve. Les tests psychologiques sont doublés. Ils sont destinés à évaluer le profil psychologique et la capacité à travailler en groupe. Dans un second temps, place à un commentaire d'une photographie représentant une scène de la vie courante. Cet exercice dit aussi " exercice de photo langage " permet de vérifier la capacité du candidat à s’exprimer de façon correcte en français et à maîtriser la langue écrite.

(Photo Anthony Maurin).

Après la tête les muscle. Un test à la résistance musculaire consiste à maintenir la position de gainage un maximum de temps déterminé. Autre aspect du recrutement, le " test Luc Léger ", cette épreuve consiste à accomplir des allers retours sur une distance de 20m à une vitesse progressivement accélérée et rythmée par des bips sonores. Le futur recruté passe ensuite devant une commission lors d'un entretien qui porte notamment sur la motivation du candidat pour l'emploi. Visite médicale et enquête administrative suivent le processus et actent la décision.

" Je suis une maman heureuse ! Nous sommes fiers de voir notre petit devenir agent de sécurité... Il a voulu se mettre au service de la Patrie après les attentats de l'Aude et il s'y est tenu " avoue Mariel. Pour Antoine, copain d'une jeune recrue, " Ma compagne est là et je suis heureux pour elle ! Elle m'a dit qu'elle s'était régalée pendant cette formation et qu'elle a appris beaucoup plus ici en quelques semaines qu'à son ancien travail où elle est resté deux ans. "

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité