A la uneActualités

ALÈS Alexandra Lamy et José Garcia chamboulent le Cinéplanet

José Garcia, Alexandra Lamy, Éric Lavaine. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Hier soir, l’actrice alésienne Alexandra Lamy et le comédien José Garcia étaient au Cinéplanet d’Alès pour présenter Chamboultout, en présence de son réalisateur, Éric Lavaine, dans le cadre du lancement du 37e festival de cinéma Itinérances.

600 spectateurs ont rempli quatre salles, mardi soir, pour découvrir en avant-première Chamboultout, qui sortira sur les grands écrans le 3 avril. À l’issue de la projection, le public était invité à se rassembler dans une grande salle pour poser ses questions à Alexandra Lamy, José Garcia et Éric Lavaine avant la traditionnelle séquence photos avec les deux acteurs principaux du film. Ovationnée comme à chaque fois qu’elle met un pied à Alès, Alexandra Lamy ne s’est pas départie de son sourire, tout comme José Garcia qui a pris lui-même tous les « selfies » avec leurs fans.

Les deux acteurs et le réalisateur ont répondu aux questions du public. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Dans le public, certains ont avoué avoir versé une larme pendant le film, mais avoir surtout beaucoup ri. Pendant 1h40, Chamboultout emmène les spectateurs dans une histoire d’amitié émaillée par la sortie du livre de Béatrice, jouée par Alexandra Lamy, dans lequel elle raconte l’accident de son mari, Frédéric, incarné par José Garcia.

Un accident qui a chamboulé leur vie puisque Frédéric est devenu aveugle et complètement désinhibé : il dit haut et fort tout ce qu’il pense, sans filtre. Mais le livre ne va pas faire l’unanimité au sein de leur bande d’amis, où chacun tente de retrouver son personnage entre les lignes.

Alexandra Lamy. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Cette histoire, Éric Lavaine ne l’a pas construite par hasard : « J’ai une amie qui a écrit un livre après l’accident de scooter de son conjoint pour raconter tout ce qu’ils avaient traversé. Et lorsque l’ouvrage est sorti, les avis de leurs proches étaient mitigés. C’est cela que j’ai voulu mettre en avant. À aucun moment je voulais faire un film sur le handicap. »

Pour Alexandra Lamy, qui s’est glissée à merveille dans le rôle, « tout le monde se reconnaîtra » dans Chamboultout : « Qui ne connaît pas le radin, le jaloux, la mesquinerie dans leurs relations ? Qui ne connaît pas ces situations où les non-dits explosent ? » Quant à José Garcia, pour qui l’exercice de jouer un non-voyant était « périlleux et difficile », il s’est appuyée avec plaisir sur sa partenaire : « Alexandra a une énergie et tonicité de jeu incroyable. Elle a de la poigne et le sens du rythme. » Et ce ne sont pas les Alésiens qui diront le contraire.

José Garcia. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Élodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité