Faits Divers

NÎMES Bagarre à la discothèque : un videur incarcéré, l’autre en fuite

Photo Tony Duret / Objectif Gard

C'est une vieille affaire de bagarre dans une discothèque de Nîmes, qui s'est terminée à la porte de l'établissement appelé le Complexe...

Un dossier aux conséquences dramatiques pour un jeune homme qui a été frappé par des videurs. Plus de 6 ans après les faits, la jeune victime est handicapée à 80%. Trois physionomistes étaient renvoyés jeudi pour "violence commise en réunion". Celui qui est soupçonné d'avoir donné le coup le plus violent est poursuivi pour "violence suivie de mutilation ou infirmité permanente".

S'il est bien venu s'expliquer à l'audience, il n'a pas attendu le délibéré. Il a été condamné à 5 ans de prison ferme assortis d'un mandat d'arrêt. Son collègue a été sanctionné par deux ans et d'une incarcération immédiate. Le dernier prévenu est puni de 12 mois dont 6 avec sursis. Ils écopent tous d'une interdiction définitive d'une activité de salarié ou de gérant d'un établissement de nuit. Celui qui est en fuite est puni en plus d'une peine d'interdiction des droits civiques et de famille.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “NÎMES Bagarre à la discothèque : un videur incarcéré, l’autre en fuite”

  1. Pas cher payé pour avoir ruiné la vie d’un jeune, et ils seront vites dehors, s’ils ne le sont pas déjà.
    La justice ne fait pas du tout son job,loin de là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité