Actualités

PRIX GAÏA 2019 La base de Sécurité Civile de Nîmes Garons récompensée

Jacques Witkowski, préfet, directeur général de la sécurité civile et de la gestion de crise (Photo DR)

En clôture des Entretiens Nîmes-Alès avait lieu ce vendredi 29 mars la remise du Prix Gaïa 2019. Une cérémonie 2019 coprésidée par Yvan Lachaud, président de Nîmes métropole, et par le professeur Mohamed Nadir Aziza, président de Med 21, en présence d'Hayet Bayoudh, maire de Carthage, du Prince Nicolas II de Monténégro, et de Fadi Comair, directeur des ressources hydrauliques et électriques au ministère de l’Énergie et de l’eau de la République libanaise.

Ce prix lancé il y a trois ans par l’association Med 21 (*) distingue des personnalités ou des organisations des deux rives de la Méditerranée qui ont, par leur action, favorisé la sauvegarde de la nature, des sites ou de l’environnement méditerranéen.

Quatre lauréats ont été distingués notamment Valérie Masson Delmotte (Rive Nord), pour l’ensemble de ses travaux sur l’évolution du climat, notamment en Méditerranée. Mais aussi Houria Tazi Sadeq (Rive Sud), pour son engagement en faveur d’un partage des ressources en eau équitable et respectueux de l’environnement. Par ailleurs, l'ONG IFAW (International Fund for animal Welfare), pour son action de protection de la faune sauvage, et notamment pour son projet de mise en œuvre d’équipes d’intervention lors des catastrophes naturelles.

(Photo AS/Objectif Gard)

Enfin, la base de Sécurité civile de Nîmes Garons (Occitanie), et notamment l’unité de lutte contre les feux de forêt, a également bénéficié dans son engagement en faveur de la sauvegarde des populations ainsi que des espaces naturels, de la flore et de la faune.

Jacques Witkowski, préfet, directeur général de la Sécurité civile et de la gestion de crise présent lors de la remise du prix n'a pas hésité à rappeler que "la première mission de ses équipes est de sauver des vies et mettre en sécurité des populations menacées." La base de Nîmes-Garons "c'est aujourd'hui 313 allers-retours Paris- New York chaque année. Rien que pour ce début 2019, ce sont déjà 5 000 hectares qui sont partis en fumée." Et de conclure en rendant hommage aux 400 personnes qui travaillent quotidiennement à Nîmes.

Le prix Gaïa est remis chaque année dans l’une des trois villes organisatrices : Nîmes, Podgorica (Monténégro) et Beyrouth. L’édition 2020 aura lieu à Podgorica.

* Créée à Rome en 2010 sous l’égide de l’UNESCO et désormais implantée à Nîmes, l’association MED 21 récompense par ses prix des initiatives en faveur de la coopération entre les pays de la Méditerranée notamment dans les domaines de la culture, des sciences, du droit et de l’économie.

 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité