ActualitésSociété

BAGNOLS Les jeunes de la Protection judiciaire de la jeunesse réalisent une fresque

Le jeune Wilfried, suivi par la PJJ, en plein travail (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Chargée d’appliquer les décisions de justice concernant les mineurs, notamment les contrôles judiciaires, les sursis avec mise à l’épreuve ou encore les travaux d’intérêt général, la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) mène aussi des actions éducatives.

C’est le cas de cette grande fresque qui habille désormais le rez-de-chaussée du bâtiment qui abrite entre autres la médiathèque de Bagnols, à l’îlot Saint-Gilles. Une action menée en direction d’un public réputé difficile, « pour lui donner cette ouverture culturelle et artistique », note la responsable de l’Unité éducative en milieu ouvert de Bagnols, Frédérique Meignan.

Pour ce faire, la PJJ s’est rapprochée de deux Bruno Michel : le directeur de la médiathèque de Bagnols d’un côté, pour accueillir les jeunes durant leur travail, et de l’autre le graffeur plus connu sous son pseudonyme de Grumo. Le street-artiste a travaillé avec six mineurs les 5 et 6 mars derniers pour dessiner puis reproduire leur création sur les murs du bâtiment. «Nous menons régulièrement des actions comme celles-ci et il y en aura d’autres à Bagnols et ailleurs avec Grumo, affirme Frédérique Meignan. En février nous avons mené une action autour des livres, avec la construction d’une bibliothèque par les mineurs à l’unité de Bagnols. L’idée est d’ouvrir des actions, être créatif tout en répondant aux demandes des magistrats. »

Car il y a évidemment en filigrane un aspect pédagogique, comme le rappellera plus tard Grumo, qui participe à de nombreuses actions de ce type, notamment dans les quartiers prioritaires. Et il l’affirme : « Nous avons une implication positive de ces jeunes. » Des jeunes dont l’oeuvre cohabite désormais avec celle du graffeur bagnolais Pyrate. De quoi, peut-être, leur donner des idées pour l’avenir.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité