A la uneActualitésSociété

NÎMES Un pass pour les monuments et les Nuits de Nemaus dans les arènes

Dans les arènes fin mars lors du tournage en nocturne de la bande annonce des Nuits de Nemaus à retrouver en août (Photo Anthony Maurin).

Le nouveau Nîmes City Pass et les Nuits de Nemaus vont permettre de rabattre toujours plus de touristes dans les rues de la cité. Les arènes de la sécurité routière seront également organisées fin avril.

L’Office de tourisme et des congrès de Nîmes ainsi que la SPL Agate souhaitent mettent en place le dispositif appelé « Nîmes City Pass » visant à faciliter la découverte de la ville par les touristes, à favoriser la communication entre les sites culturels et touristiques et à créer une dynamique de réseau en contribuant à l’économie de la ville.

Sous la forme d’une carte plastifiée équipée de la technologie QR code, ce pass donnera un accès aux sites partenaires. Les trois monuments romains (arènes, Maison carrée, Tour Magne), le Musée de la romanité, Carré d’art musée, le Musée des Beaux-Arts, le Musée des cultures taurines, le Musée du vieux Nîmes et le Musée d’histoire naturelle dans sa version deux jours. S’ajoutent à cette liste, l’accès au Pont du Gard pour le « Nîmes City Pass » quatre jours et sept jours, ainsi qu’une visite guidée ou un tour en petit train.

Un patrimoine vivant pour l'UNESCO (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Ce Pass existera sous la forme deux jours, quatre jours et sept jours et sera vendu par l’Office de tourisme et des congrès de Nîmes et l’EPCC du Pont du Gard avec une date prévisionnelle de mise en œuvre dès le mois de mai 2019. Il sera commercialisé 29 euros pour 2 jours, 37 euros pour 4 jours et 39 euros pour 7 jours.

Autre nouveauté, le « Pass Musée de la romanité, monuments antiques et Pont du Gard ». Commercialisé 24 euros dès le 1er mai 2019, ce pass, d’une durée de validité de sept jours à compter de sa date de délivrance, donnera accès aux trois monuments romains de Nîmes (arènes, Maison carrée, Tour Magne), au Musée de la romanité et forcément au Pont du Gard.

Les Nuits de Nemaus, première quinzaine d’août en nocturne dans les arènes

« Nous mettons tout en œuvre pour que notre cité soit animée et j’ai demandé à Culturespaces de réaliser un spectacle dans les arènes au début du mois d’août, à une période de l’année où le tourisme fait défaut », explique le maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier.

Bénéficiant de l’expérience acquise des Grands jeux romains, Culturespaces propose quatre représentations du spectacle son et lumière nocturne intitulé « Les Nuits de Nemaus » les 08, 09, 12 et 13 août 2019 avec une première se déroulant lors d'une session des « Jeudis de Nîmes ». La durée du spectacle sera d’environ 1h30 à 2h. Pour préparer ce spectacle, trois répétitions et une générale seront nécessaires dans les arènes.

Un cavalier qui surgit de la nuit (Photo Anthony Maurin).

Le budget prévisionnel annexé à la convention précise que pour les Nuits de Némaus, Culturespaces participera financièrement en 2019 à hauteur de 656 700 euros. Culturespaces encaissera les recettes des spectacles. Comme pour les Grands jeux romains pour lesquels Culturespaces participera financièrement à la manifestation à hauteur de 727 758 euros (en encaissant l’ensemble des recettes), les Nuits de Nemaus devraient trouver leur public estival au sein d’un creux saisonnier qui déplaît aussi bien aux commerçants locaux qu’aux élus nîmois.

Impact de 2 cyclistes sur une voiture accidentée (Photo illustration Anthony Maurin).

Des arènes accidentées ?

Le département du Gard fait état en 2018 de 63 personnes mortes sur ses routes. Selon les années, la place du Gard oscille entre la 9e et la 15e place des départements les plus meurtriers de France. La jeunesse est l’axe prioritaire de la politique de la sécurité routière car c’est un public plus vulnérable face à l’alcool, la drogue, la vitesse et la fausse idée de la maîtrise du risque routier.

Pour ancrer le plus tôt possible les bons comportements, la Ville, en partenariat de la préfecture du Gard, souhaite organiser dans les arènes le jeudi 18 avril de 9h à midi l’opération « Les arènes de la Sécurité Routière ».

Cette campagne de sensibilisation aura pour but de présenter trois scénarios d’accidents. Une voiture contre un piéton, une voiture contre un scooter et une voiture contre une autre voiture avec le passager non ceinturé. Les élèves de différents établissements scolaires sont d’ores et déjà comptés parmi le public qui sera présent.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité